Equipop recrute plusieurs Formateurs volontaires

Equipop recrute plusieurs Formateurs volontaires – Projet CHAIN

Equipop

France
Humanitaire (ONG, Associations, …), Projet/programme de développement
RECRUTEMENT FORMATEURS·TRICES VOLONTAIRES – Projet CHAIN
1 – Contexte de la mission :
Equipop combine mobilisation sociale et politique, ingénierie de projet, assistance technique et construction de partenariats pour lutter contre les inégalités femmes-hommes et promouvoir la santé des femmes et des filles dans le monde.
Equipop intervient en particulier pour améliorer les droits et la santé sexuels et reproductifs et créer un environnement favorable à l’accès à la contraception, à l’abandon des mutilations sexuelles féminines, au recul des mariages et grossesses des adolescentes, à l’éducation, au leadership économique et politique des femmes et des filles.
Les Mutilations Sexuelles Féminines (MSF) et le Mariage Forcé et Précoce (MFP) sont des thématiques sur lesquelles Equipop intervient avec ses partenaires en Afrique de l’Ouest mais aussi en France et en Europe.
Le projet « CHAIN » est un projet de promotion de l’abandon des MSF et du MFP en Europe à travers l’empowerment des populations concernées, la formation de professionnel·le·s et la sensibilisation du grand public. Il est mis en œuvre par 5 organisations européennes : Terre des Femmes en Allemagne,  Equipop en France, ActionAid en Italie, Save a Girl Save a Generation en Espagne et le réseau End FGM EU.
Le projet a pour objectifs de :
Prévenir et lutter contre les deux pratiques traditionnelles néfastes que sont les MSF et les MFP par la sensibilisation et le changement de comportement
Assurer la protection et le soutien aux victimes et aux personnes à risque à travers la formation des professionnel·le·s
Faire remonter les préoccupations et besoins des communautés au niveau politique
Le projet  prévoit  l’élaboration d’un outil à destination des professionnel·le·s pour faciliter l’orientation des victimes et personnes à risque ; la formation des profesionnel·le·s ; l’implication de leaders communautaires influent·e·s ; la sensibilisation dans les communautés et la participation à des réunions de plaidoyer aux niveaux national et européen pour faire remonter les besoins du terrain.
C’est dans ce cadre et notamment sur les activités en direction des professionnel·le·s, des communautés et des décideurs politiques que nous recherchons 8 formateurs·trices engagé·e·s sur les questions de MSF et MFP et d’égalité femmes-hommes.
Le projet dure deux ans, de septembre 2020 à août 2022.
2 – Description de la mission des formateurs·trices :
Le·la formateur·trice exercera les missions suivantes sous la responsabilité de la chargée de projet et de la coordinatrice du projet :
1/ Participer à  8 sessions de remise à niveau/formation sur les MSF, le Mariage forcé et précoce, la communication et les méthodes didactiques
2/ Participer à 3 réunions de coordination/échange de bonnes pratiques
3/ Organiser et animer en binômes 4 formations de professionnel·le·s de la santé, du social, de l’éducation, de la petite enfance
4/ Organiser avec l’ensemble des formatrices 2 évènements grand public
5/ Identifier et sensibiliser au total 24 leaders communautaires influents (3 par formatrice)
6/ Organiser et animer des ateliers de sensibilisation
7/ Fournir les justificatifs des activités (feuilles d’émargement, comptes-rendus et questionnaires d’évaluation) et participer à l’évaluation externe du projet
8/ Participer alternativement aux réunions de plaidoyer et à la conférence internationale en France et à Bruxelles
9/ Contribuer à diffuser les outils de communication du projet
3 – Profil recherché
Compétences :
– Professionnel·le·s de la santé, du social, de l’éducation ou autre domaine pertinent ou militant·e·s associatif·ve·s
– Bonne connaissance des milieux migratoires et de l’organisation des réseaux migratoires en Ile de France
– Connaissance des thématiques des mutilations sexuelles féminines et/ou du mariage forcé et précoce
– Maitrise des techniques d’animation socioculturelles.
– Être à l’aise à l’oral et à l’écrit
– Engagement à faire évoluer les rapports femmes-hommes vers l’égalité
Expériences souhaitées :
– être âgé·e de 25 ans minimum afin d’être éligible au statut de volontaire associatif
– Expérience de travail dans les milieux migratoires ou de militantisme
– Formation de base dans le domaine des mutilations sexuelles féminines et/ou du mariage forcé et précoce appréciée
– Expérience en formation, animation socioculturelle
– L’engagement associatif sur des questions sociales, de défense des droits des femmes et pour l’égalité des sexes est un atout
La mission durera entre 18 et 22 mois.
Indemnité de volontariat associatif prévue. L’indemnité est cumulable avec un salaire, le chômage non rémunéré, l’Allocation aux Adultes Handicapés (AAH) et la bourse étudiante. Elle n’est pas compatible avec le Revenu de Solidarité Active (RSA) ni avec l’Allocation d’Aide au Retour à l’Emploi (ARE)
Les formations des 8 formatrices ainsi que les sensibilisations et évènements grand public se déroulent généralement en soirée ou le week-end.
Conditions de collaboration avec Equipop :
Statut : volontariat associatif (contrat de service civique ouvert aux personnes âgées de plus de 25 ans)
Lieu d’intervention : Paris, Ile de France, France
Documents à fournir :
– CV+LM
A envoyer avant le 23/10/2020 par mail à l’adresse suivante :  [email protected]  (mentionner en objet : « Projet CHAIN/Candidature formateur.trice»)
Fonctions
Formation
Communication
Contrat
# VOLONTARIAT OU SERVICE CIVIQUE
Secteurs d’activité
# SANTÉ
# GENRE
# DROITS HUMAINS
Pays
# EUROPE
# FRANCE
Date de validité
23/10/2020
Partagez et envoyez cette annonce à vos amis !