UNICEF recrute 01 Consultant international en appui a l’analyse et programmation sectorielle- Education

Partagez et envoyez cette annonce à vos amis !
UNICEF recrute 01 Consultant international en appui a l’analyse et programmation sectorielle- Education et Développement des adolescents

UNICEF

Algeria
Humanitaire (ONG, Associations, …), Projet/programme de développement

Recrutement d’un consultant international en appui a l’analyse et programmation sectorielle- Education et Développement des adolescents
Job no: 539377Contract type: ConsultancyLevel: ConsultancyLocation: AlgeriaCategories: Education, Consultancy
Recrutement d’un consultant international en appui a l’analyse et programmation sectorielle- Education et Développement des adolescents
Contexte: L’éducation est un droit humain, fondamental, universel, inaliénable et indivisible. Cela est souligné dans le traité des droits de l’homme ainsi que dans des accords internationaux tels que la Convention relative aux droits de l’enfant « CRC », celle relative aux droits des personnes en situation d’handicap ainsi que celle relative à l’élimination de toutes formes de discrimination à l’égard des femmes « CEDAW », sur lesquelles s’appuie l’UNICEF dans sa programmation dans le secteur de l’éducation au même titre que la protection, la santé et le bienêtre des enfants, toutes ratifiées par l’Algérie.

L’éducation est centrale et représente un puissant vecteur de changement, contribuant à l’atteinte de l’ODD4, ainsi qu’a 5 autres cibles relatives aux ODD 3,5,8,12 et 13. En effet, une éducation équitable et de qualité permettrait de prévenir la pauvreté, les inégalités et les injustices ; favoriser un mode de vie sain ; briser le cycle de la discrimination subie par les enfants vivant avec un handicap ; permettre l’acquisition de connaissances et de compétences essentielles pour le développement et l’épanouissement des enfants et des adolescents ; contribuer à la protection de la planète et faire face au changement climatique.Depuis son indépendance, l’Algérie, consciente de l’importance et de la centralité de l’éducation, en a fait une priorité nationale absolue. Plus de 10 millions d’Algériens sont actuellement à l’école (28% de la population), près du cinquième du budget de fonctionnement de l’État (16%) (représentant ainsi le 2eme plus gros budget) est consacré à l’éducation et à la formation, et le pays satisfait maintenant ses besoins en cadres dans tous les domaines.Le pays a engagé plusieurs réformes depuis 2003 qui ont abouti à ce jour à: i) la construction massive d’infrastructures sur le plan national avec près de 27.000 établissements en 2019, ii) une évolution majeure du budget de l’éducation qui a été multiplié par 10 durant les 20 dernières années, iii) le recrutement massif (près de 480.000 enseignants) et la professionnalisation des enseignants à travers la formation initiale et continue ainsi que ceux des différents acteurs de l’éducation pour une meilleure couverture de la demande sociale en matière d’éducation, iv) une réforme du système avec une réorganisation des structures, la refonte de la pédagogie, la modernisation des méthodes éducatives et la révision des programmes autour d’un référentiel afin d’assurer la qualité des apprentissages; v) une déconcentration du système éducatif; vi) l’amélioration de l’équité du système éducatif par des mesures sociales d’accompagnement diversifiées pour assurer l’égalité des chances en faveur des catégories de population issues des milieux les plus défavorisés (bourses, manuels scolaires cantines, sante et transports scolaires a profit de plus 3 millions d’élèves)et vii) la modernisation de l’enseignement en intégrant les technologies de l’information et de la communication.
A la fin de l’année 2020, les résultats de la MICS6 (Multiple Indicator Cluster Surveys) ont été publiés et ont permis de mettre à jour de nombreux indicateurs relatifs à la situation des enfants en Algérie. Ces données visent à renseigner les politiques publiques, ainsi que la définition du nouveau programme pays de l’UNICEF et le programme de coopération des Nations Unies en Algérie pour la période 2022-2026. Ainsi, le bureau de l’UNICEF en Algérie cherche à utiliser ces nouvelles données dans le cadre d’une analyse sectorielle plus avancée, notamment dans le domaine de la jeunesse, la qualité de l’éducation, l’abandon scolaire et le préscolaire.
1. Objet et description de la mission Le principal objectif de cette consultation est de produire des analyses de données secondaires et de les mettre à profit dans la préparation du prochain programme pays (Country Programme Document – CPD 2022-26), la finalisation des notes stratégiques sectorielles notamment celles de l’éducation en accordant une attention particulière sur les thématiques jeunesse, qualité de l’éducation, abandon scolaire et éducation préscolaire. Ces notes ont aussi une vocation à soutenir les actions de dissémination des résultats MICS6, de plaidoyer et de la mobilisation des ressources.
Plus spécifiquement, la mission consiste à produire des notes de synthèse (« policy brief ») basées sur les analyses secondaires sur la base des données du MICS6 publiées en fin d’année 2020, éventuellement de courts rapports thématiques pouvant être objet de publication scientifique.
2. Tâches et activités
Sous la supervision de la Spécialiste de l’Education, le/la consultant(e) devra réaliser les tâches et activités suivantes : * Elaborer un protocole d’analyse secondaire thématique. Cette étape permettra de retenir la liste indicative des thématiques à retenir (jeunesse, qualité de l’éducation, abandon scolaire et éducation préscolaire), le protocole définira les questions à traiter, la méthodologie à adopter, le plan de travail détaillé, les sources d’information, la structure des rapports thématiques à élaborer, en autres choses ;* Faire une revue documentaire des rapports et données existantes, et notamment le rapport de MICS6 et des tableaux générés à partir de l’analyse EAGLE;
* Produire des rapports thématiques et/ou notes de synthèse (« policy briefs ») à partir de l’exploitation des données existantes ;* Contribuer à la finalisation de la note stratégique éducation et adolescents qui repose sur l’identification des problèmes et la théorie de changement préalablement développés ainsi qu’aux présentations PPT,* Contribuer à la préparation d’un projet du document de programme pays, section éducation et adolescents, sur la base de la note stratégique de programme ;* Animer la présentation et la validation des analyses et propositions programmatiques au cours de possibles ateliers de travail avec l’équipe de travail et les partenaires nationaux et internationaux
3. Livrables, échéances et modalités de paiement L’expert (e) produira et soumettra au bureau de l’UNICEF Algérie. Il est entendu que les versions finales devront nécessairement prendre en compte les commentaires formulés par le bureau sur les versions provisoires préalables. Tous les documents seront rédigés en français et traduits en anglais.

 4. Qualifications, expérience et compétences requises * Un diplôme universitaire de niveau (Bac + 5 minimum)  en sciences sociales, en relations internationales ou dans d’autres disciplines pertinentes.
* Au moins 10 ans d’expertise pertinente et démontrée  dans les domaines de l’analyse sectorielle, de la planification stratégique, du suivi et de la gestion des programmes, y compris une compréhension claire des lignes directrices de programmation des Nations Unies notamment sur l’approche des Droits Humains, l’Egalite de Genre, le Renforcement des capacités, la gestion durable de l’environnement et la Gestion Axée sur les Résultats. * Au moins 8 ans d’expertise pertinente et démontrée  dans le domaine des politiques et programmes dans le secteur de l’éducation, de la petite enfance à l’adolescence, dans des contextes similaires* Une expérience antérieure dans la rédaction d’analyses sectorielles, notes stratégiques sectorielles et Documents du Programme de Pays de l’UNICEF ou d’une autre agence sœur du SNU ;* Une expérience préalable en Algérie et/ou la région Afrique du Nord serait un atout important ;* Excellentes aptitudes à l’écriture en français et anglais, à l’analyse et à la communication.* Expérience dans le travail dans un environnement multiculturel et la gestion de diverses équipes.
5. Conditions de travail Le travail du/de la consultant/e se déroulera sur une période de 6 mois entre fin avril et fin octobre 2021. Le travail pourra être réalisé en partie à distance, à l’exception des missions de restitution des analyses et de discussion de la note stratégique et de la proposition programmatique, en fonction de l’évolution du contexte international.
Le nombre de jours de travail estimé est de 50 jours à distance/et ou présentiel dans la mesure du possible.Il/elle travaillera sous la supervision de la Spécialiste de l’Education.
6. Documents à fournir lors de la soumission
Proposition technique et proposition financière Le candidat devra inclure dans le dossier de candidature : -le formulaire P11 disponible sur google 
– Une offre technique comprenant(i) Une introduction sur la compréhension des Termes de Références incluant les commentaires éventuels(ii) La méthodologie préconisée pour la réalisation du travail (iii) Un échéancier pour la réalisation des différentes tâches(iv) Une lettre présentant les atouts dont l’expert juge pouvoir se prévaloir pour réaliser ce travail de manière satisfaisante (formation académique, expérience professionnelle, travaux de recherches similaires.).
– Une offre financière proposant(i) Le taux de rémunération souhaité précisant et tenant compte des jours travaillés en Algérie et/ou à distance(ii) Les frais de voyages nationaux sur base des missions anticipées
Il est à noter que les offres financières ne seront examinées que si les offres techniques sont jugées recevables et de qualité acceptable.
L`évaluation des offres financières sera faite uniquement pour les candidats ayant obtenu au moins un score de 35 points au terme de l`évaluation technique.Tout dossier incomplet sera considéré comme irrecevable.Le/la consultant(e) sera recruté(e) sur la base d’un contrat individuel.
Le dossier de candidature comprenant l’ensemble des documents requis devra être posté en ligne.
Documents complémentaires à fournir lors de la soumission Outre la proposition technique et financière décrites plus haut, le soumissionnaire devra fournir les documents suivants :* CV détaillé et actualisé* Références du soumissionnaire
7. Paiement Les paiements seront échelonnés et effectués après réception et acceptation des livrables par l’UNICEF.
NB :  UNICEF s’engage à promouvoir la diversité et l’inclusion au sein de son personnel, et encourage tous les candidats sans distinction de sexe, de religion et d’origine ethnique, y compris les personnes handicapées, à postuler pour faire partie de l’organisation. 
UNICEF applique la politique de tolérance zéro à l’égard de l’abus et de l’exploitation sexuels, et à toute forme de harcèlement, y compris le harcèlement sexuel et la discrimination. Tous candidats sélectionnés pour un recrutement feront l’objet d’une vérification rigoureuse des références et des antécédents.
Seuls(es) les candidats(es) présélectionnés(es) seront contactés. *Individuals engaged under a consultancy or individual contract will not be considered “staff members” under the Staff Regulations and Rules of the United Nations and UNICEF’s policies and procedures, and will not be entitled to benefits provided therein (such as leave entitlements and medical insurance coverage). Their conditions of service will be governed by their contract and the General Conditions of Contracts for the Services of Consultants and Individual Contractors. Consultants and individual contractors are responsible for determining their tax liabilities and for the payment of any taxes and/or duties, in accordance with local or other applicable laws.
Deadline: 19 Apr 2021 W. Central Africa Standard Time POSTULER