FAO recrute  01 Consultant(e) national(e) Expert(e) en « Genre »

Partagez et envoyez cette annonce à vos amis !
FAO recrute  01 Consultant(e) national(e) Expert(e) en « Genre »

FAO

Antananarivo, Madagascar
Humanitaire (ONG, Associations, …), Projet/programme de développement

Description de l’emploi: 2102310  Consultant(e) national(e) Expert(e) en « Genre »
Date de dépublication: 31/août/2021, 23:59:00 Organizational Unit: FRMAGType d’emploi: Travail temporaireType de réquisition: PSA (Accord de services personnels)Grade: N/ALieu principal: Madagascar-AntananarivoDurée: 30 jours non consécutifsNuméro de poste: N/A
La FAO s’attache à assurer la diversité – parité hommes-femmes, répartition géographique équilibrée et diversité linguistique – parmi son personnel et les consultants internationaux qu’elle emploie, afin de servir au mieux les États Membres dans toutes les régions.
Les femmes et les ressortissants d’États Membres non représentés ou sous-représentés possédant les qualifications requises sont encouragés à présenter leur candidature.
Les personnes handicapées sont également encouragées à présenter leur candidature.Toutes les candidatures seront traitées dans la plus stricte confidentialité.
Cadre organisationnel L’Agriculture à Madagascar est prédominée par la pratique de l’agriculture de subsistance conventionnelle et le secteur couvre le plus d’employeurs car environ 80% de la population vivent dans le milieu rural. Le projet intitulé : « Renforcement de la coordination, de la mise à l’échelle et de la gouvernance de l’agriculture de conservation (AC) en Afrique australe » ou SUCASA (FMM/GLO/146/MUL) vise à appuyer la mise à l’échelle de la transformation de la faible productivité du système de production conventionnel et non résilient au changement climatique actuel en agriculture durable et a forte productivité à travers l’adoption de l’approche et techniques AC et l’amélioration de la coordination des parties prenantes, le renforcement du partenariat et du partage des connaissances. La déclaration de Malabo de 2014 a fixé un objectif de 25 millions de producteurs en Afrique australe adoptants les systèmes de production résilients au climat en 2025. Madagascar est appuyé à déterminer sa contribution en terme de nombre de producteurs cibles pratiquant l’AC. Ce projet contribue à la réalisation de la stratégie de la mise à l’échelle de l’adoption de l’Agriculture Intelligente face au Climat (AIC) à Madagascar, document élaboré en 2017.L’AC a été prouvée une approche efficace de l’Agriculture Intelligente face au Climat qui peut contribuer à l’amélioration de la résilience des moyens de subsistance des petits producteurs et assurer leur sécurité alimentaire et nutritionnelle. Malgré cela, la pratique de l’AC par les producteurs reste encore faible.Le projet a comme principal impact l’adoption de pratiques, d’interventions et de programmes agricoles et paysagers appropriés qui garantissent des systèmes et des communautés agricoles, forestiers et halieutiques plus productifs, inclusifs et durables, résilients aux changements climatiques et aux risques de catastrophe, contribuant ainsi à une productivité accrue, à la réduction de la pauvreté et à la sécurité alimentaire la nutrition et la récupération et l’utilisation durable des ressources naturelles, y compris la biodiversité. Il s’agit d’une transition vers des systèmes de production intelligents face au climat et résistants aux catastrophes et des interventions sur les paysages qui favorisent la réalisation des engagements nationaux, plans et actions en contribuant aux ODD (CDN, RRC, NAP et NAMA…).Les actions du projet seront focalisées aux résultats suivants : (i) Les plateformes multipartites volontaires et inclusives facilitées pour favoriser le dialogue et l’apprentissage qui conduisent à la mise à l’échelle de l’AC, (ii) La coordination de l’AC au niveau national renforcée et (iii) Les produits de connaissances et les meilleures pratiques AC sont documentés et partagés avec les principales parties prenantes.Les femmes effectuent la plupart des travaux agricoles en Afrique australe et notamment à Madagascar. Il est donc nécessaire qu’elles aient une voix plus forte pour protéger leurs intérêts dans la promotion et l’évolution de l’agenda de l’agriculture de conservation dans le pays. Une des activités de ce projet qui consiste ainsi au soutien d’une plus grande participation des femmes dans l’agenda de l’Agriculture de Conservation au niveau national et concerne principalement l’étude sur la capacité d’innovation des femmes, les opportunités et les défis dans l’Agriculture de Conservation et l’Agriculture Intelligente face au Climat, objet de recrutement d’un consultant national.
Position hiérarchique Sous la supervision du Représentant de la FAO, la supervision technique du point focal de la Gestion rationnelle et durable des ressources naturelles, et en étroite collaboration avec les institutions nationales membres de la Task Force Nationale de l’Agriculture de Conservation (TFNAC), le/la consultant(e) entreprendra les tâches suivantes.
Tâches et responsabilités •    Analyser les rôles des femmes agricultrices dans l’adoption ou non des techniques innovantes notamment l’Agriculture de Conservation et l’Agriculture Intelligente face au Climat, basé sur la recherche, les consultations des parties prenantes et une évaluation des bonnes pratiques
•     Etudier la capacité d’innovation des femmes agricultrices à Madagascar notamment les productrices adoptantes et encadrées par les institutions membres de la TFNAC à travers les projets/programmes mis en œuvre sur le terrain sur la base (i) des techniques, pratiques et approches AIC/AC adoptées au niveau des ménages agricoles ; (ii) des superficies emblavées sur ces techniques AC et AIC appartenant aux chefs de ménage de sexe féminin•    Analyser les opportunités et les défis que rencontrent les femmes et les jeunes producteurs dans l’adoption de l’Agriculture de Conservation et l’Agriculture Intelligente face au Climat•    Proposer un plan d’action pour l’approche « genre » afin de pallier aux lacunes et défis rencontrés. Le plan d’intégration de la dimension genre sera innovant, durable, reproductible et apportera des changements et des impacts mesurables. Ce plan devra également refléter le mécanisme d’intégration des femmes et groupes de femmes (productrices, entrepreneuses agricoles et secteur privé, décideurs politiques de sexe féminin…) dans la plateforme TFNAC•    Entreprendre des missions sur le terrain et participer à des ateliers / réunions / consultations des membres de la TFNAC selon les besoins, et remplir et soumettre des rapports de mission couvrant un bref résumé des activités et des conclusions de la mission, des personnes / organisations-clés consultées et des recommandations•    Valider le plan d’action pour l’approche genre proposé auprès des membres de la TFNAC ainsi que la FAO à travers des ateliers de concertation et de validation
LES CANDIDATURES SERONT EXAMINÉES EN REGARD DES CRITÈRES SUIVANTS:
Conditions minimales à remplir     •    Diplôme universitaire de niveau supérieur  en « genre et développement » (Niveau Master)
•    Minimum 7 années d’expérience professionnelle pertinente  dans l’élaboration de stratégies et plan d’action sur l’approche genre, leur mise en œuvre et leur suivi, en particulier à Madagascar•    Connaissance courante du français (expression orale et écrite), l’anglais serait un atout.•    Nationalité malagasy ou résident dans le pays avec un permis de travail régulier.
Compétences de base exigées par la FAO •    Attention portée aux résultats
•    Avoir l’esprit d’équipe•    Sens de la communication•    Établissement de relations constructives•    Partage des connaissances et amélioration continue
 Prière de noter que tous les candidats doivent adhérer aux valeurs de la FAO – engagement envers l’Organisation, respect de chacun, intégrité et transparence.
RENSEIGNEMENTS COMPLÉMENTAIRES La FAO ne perçoit de frais à aucun stade du recrutement (dépôt de candidature, entretien, traitement du dossier).
Les dossiers de candidature incomplets ne seront pas examinés. Pour toute question ou demande d’aide, s’adresser à  [email protected]   : .Les candidatures reçues après la date de clôture de l’avis ne seront pas acceptées.Seuls les diplômes d’aptitude linguistique délivrés par des prestataires externes reconnus par les Nations Unies et/ou les résultats des examens officiels de la FAO (examens d’aptitude linguistique de niveaux B et C et test de recrutement linguistique) seront acceptés comme attestation du niveau de connaissance des langues indiquées dans le formulaire de candidature en ligne.
Pour d’autres questions, veuillez consulter la page web Emploi à la FAO:  http://www.fao.org/employment/home/fr/

COMMENT POSTULER Pour présenter votre candidature, veuillez remplir le formulaire en ligne sur le site web de la FAO consacré au recrutement, Jobs at FAO. Les dossiers de candidature incomplets ne seront pas examinés. Seules les candidatures reçues par l’intermédiaire du portail de recrutement seront prises en considération.Les candidats sont encouragés à enregistrer leur candidature en prévoyant un délai largement suffisant avant la date limite.Pour obtenir de l’aide, écrire à:   [email protected] .
LA FAO EST UN ESPACE NON FUMEUR. POSTULER