Le Gret recrute 01 chargé(e) de mission – Foncier/GRN/Prévention et gestion des conflits

Le Gret recrute 01 chargé(e) de mission – Foncier/GRN/Prévention et gestion des conflits – Mauritanie – VSI (17 mois)

Contexte

Fondé en 1976, le Gret est une ONG internationale de développement qui agit du terrain au politique pour lutter contre la pauvreté et les inégalités. Ses professionnels interviennent sur une palette de thématiques, dans une vingtaine de pays, afin d’apporter des réponses durables et innovantes pour le développement solidaire. Le Gret combine actions de terrain avec des activités d’expertise, de contribution aux politiques publiques et de capitalisation/diffusion de références.

Il gère une dizaine de représentations permanentes en Asie, en Afrique, en Amérique latine.

Le Gret intervient en Mauritanie depuis 1991 et encourage les initiatives et les savoir-faire locaux dans une démarche participative afin de répondre aux besoins essentiels des populations. Des experts nationaux et internationaux forment une équipe pluridisciplinaire qui agit sur toute une palette de thématiques dans une dynamique de transfert de compétences. L’accent est mis sur l’innovation en privilégiant la recherche-action afin d’apporter des réponses durables et innovantes pour un développement solidaire.

Le projet

Le présent appel à candidature concerne la seconde phase du projet « Sécurité Alimentaire et Prévention des Conflits face aux Changements Climatiques dans les bassins versants du Gorgol et du Guidimakha » (dit « SAP3C 2 ») mis en œuvre par le consortium des ONG GRDR/GRET/TENMIYA dans la vallée du fleuve Sénégal en Mauritanie. La finalité de ce projet est la prévention des conflits et le renforcement de la cohésion sociale autour de la gestion des ressources naturelles, en particulier pour les agriculteurs et éleveurs pastoraux. Les impacts attendus en sont une réduction des inégalités dans les territoires d’intervention, une réduction de la vulnérabilité aux changements climatiques et l’amélioration durable de la sécurité alimentaire des populations. Une attention particulière est portée à la prise en compte des questions de genre.

Le Gret a plus particulièrement en charge les activités d’intermédiation sociale autour de 4 grands axes :

  • L’accompagnement à la négociation et à la mise en œuvre d’ententes foncières pour des aménagements agro-pastoraux de type conservation des eaux et des sols/défense et restauration des sols/régénération naturelle assistée de la végétation (diagnostics socio-fonciers, animation de concertations, suivi des ententes et appui à la régulation des conflits).
  • L’accompagnement à la mise en place de modes de gestion durables et équitables des aménagements (animation de concertations, formation à la gestion des ouvrages, suivi des dispositifs de gestion et appui à la régulation des conflits).
  • L’accompagnement à la négociation et à la mise en œuvre de conventions locales de gestion des ressources agro-pastorales (diagnostic de gestion des ressources naturelles, animation de concertations, suivi des conventions et appui à la régulation des conflits).
  • L’appui aux instances formelles et informelles de gestion et de prévention des conflits (analyse des conflits et de leur régulation, diagnostic d’identification des initiatives de gestion et de prévention des conflits, organisation et animation de formations, animation de rencontre et de visites d’échanges).

Descriptif du poste

Avec l’appui des experts du siège (foncier, gestion des ressources naturelles, analyse de conflits, approche par les droits, genre) et du représentant du Gret en Mauritanie, le ou la chargé(e) de mission « foncier/gestion des ressources naturelles/prévention et gestion des conflits » apporte un appui technique à l’équipe du projet Sap3C 2. À cet effet, il est spécifiquement chargé de :

  • Programmer et mettre en œuvre les activités en collaboration avec les partenaires du consortium, en assurer le suivi technique.
  • Définir la méthodologie et assurer l’analyse et la rédaction des études et des diagnostics (foncier, gestion des ressources naturelles, analyse de conflits, initiatives de prévention et de gestion des ressources naturelles) en veillant à une bonne prise en compte des questions de genre et de vulnérabilité.
  • Apporter un appui technique à l’équipe d’animateurs spécialisés dans l’intermédiation sociale :
  • définition des méthodologies d’intervention (diagnostics participatifs ; concertations en vue de la négociation d’ententes foncières et de conventions locales de gestion des ressources naturelles ; accompagnement à la définition d’un dispositif de gestion des infrastructures ; accompagnement social pour les travaux HIMO) ;
  • appui méthodologique sur le terrain ;
  • animations régulières des réflexions techniques de l’équipe.
  • Préparer et organiser les formations et les visites d’échanges dans le cadre de l’appui à la prévention et à la gestion des conflits.
  • Contribuer à la conception d’un dispositif de suivi et d’évaluation des activités sensible aux conflits et à sa mise en œuvre (sous la coordination du chef de file du consortium).
  • Rédiger les rapports d’activité.

Le ou la chargé(e) de mission aura par ailleurs pour responsabilité l’animation de la thématique « Foncier et gestion des ressources naturelles » au niveau des antennes du Gret dans le Gorgol et dans le Guidimakha :

  • appui méthodologique sur le terrain ;
  • animations régulières des réflexions techniques de l’équipe.

 

Expériences / Formation

Qualifications

  • Titulaire d’un diplôme de master 2 ou équivalent dans l’un des domaines suivants : anthropologie, sociologie, sciences politiques, géographie, agro-économie.
  • Formation sur le foncier, la gestion des ressources naturelles et/ou l’analyse des conflits. Une formation sur les questions de genre et de citoyenneté serait appréciée.

Expériences

  • Une expérience antérieure de terrain long (6 à 12 mois) en lien avec le foncier, la gestion des ressources naturelles et/ou l’analyse, la prévention et la gestion des conflits (étude, diagnostic, animation technique).
  • Une connaissance de la Mauritanie et/ou des zones humides sahéliennes serait appréciée.

Compétences personnelles

  • Goût pour le terrain
  • Bon relationnel et goût pour le travail en équipe multiculturelle
  • Goût pour la formation et l’animation d’équipes
  • Sens de l’organisation et des priorités
  • Bonne capacité de rédaction et de communication orale
  • Capacité à mettre en relief les faits importants : risques, expériences à valoriser etc.

Salaire

Lieu d’affectation: Mauritanie, Kaedi (wilaya du Gorgol) avec des déplacements très fréquents dans les villages du Gorgol et du Guidimakha.

Prise de poste:  15 janvier 2021

Type de contrat : Volontariat de solidarité internationale de 17 mois

Comment postuler

Les personnes possédant les qualifications requises pourront soumettre leurs dossiers constitués :

  • d’un curriculum Vitae ;
  • d’une lettre de motivation ;
  • d’un exemplaire d’une production écrite personnelle significative au regard des activités du projet (mémoire, rapport, article, etc.) ;
  • des attestations de travail, ainsi que les contacts des personnes références.

Date limite de dépôt des candidatures :  9 décembre 2020

Dossier numérique et demande d’informations à l’e-mail suivant :  [email protected] , en indiquant en objet du mail la référence « Recrutement_SAP3C ».

Les candidats dont le dossier est retenu se verront proposer un entretien (en visioconférence) la semaine du 14 décembre.

Partagez et envoyez cette annonce à vos amis !