Le Gret recrute 01 assistant.e technique pour le projet d’Aménagement et de Reconstruction de Baillergeau

Le Gret recrute 01 assistant.e technique pour le projet d’Aménagement et de Reconstruction de Baillergeau (AReBa) en Haïti

Contexte

  • Présentation du Gret

Le Gret, association de professionnels du développement solidaire, agit depuis plus 40 ans dans plus de trente pays. Il intervient sur les grands champs du développement économique et social, avec une approche fondée sur le partenariat et la recherche-action. Il combine des actions de terrain avec des activités d’expertise, de contribution aux politiques publiques et de capitalisation/diffusion de références.

Depuis sa création, le Gret agit dans la coopération au développement urbain pour lutter contre la pauvreté, les inégalités, la relégation urbaine, et assurer un droit à la ville pour tous et toutes, dans le cadre de modes de développement viables. Il compte plus de 150 projets, 100 études et 50 publications dans ce domaine.

Le Gret œuvre pour que les habitants aient un accès pérenne aux ressources foncières et économiques, aux services (eau, assainissement, énergie, marchés, éducation, culture, santé), au logement, à des revenus et à l’emploi, à la parole, aux décisions sur les politiques publiques et à la sécurité.

Il agit dans trois grands domaines : le développement intégré des quartiers précaires, l’accompagnement social des politiques et opérations urbaines, ainsi que la planification et la prospective urbaines. Il travaille en partenariat avec les acteurs locaux et nationaux, à l’échelle des quartiers ou dans des villes secondaires. Il intervient dans les pays émergents, intermédiaires, fragiles ou en crise et en Outre-mer française (en particulier Guyane et Mayotte).

  • Le Gret en Haïti dans le domaine du développement urbain

Le Gret est présent en Haïti depuis 25 ans. Il est actuellement mobilisé sur une petite dizaine de projets de terrain, à Port-au Prince et dans les départements de l’Artibonite, du Sud et du Sud-Est. L’équipe du Gret Haïti est composée d’une cinquantaine de salarié·e·s et dirigée par un représentant adjoint national par intérim[1].

Le Gret met en œuvre des projets de développement urbain en Haïti depuis sa création en 1995. Il est d’abord intervenu pendant une quinzaine d’années dans le domaine de l’accès à l’eau au sein des quartiers précaires de la région métropolitaine de Port-au-Prince, dans le cadre d’un vaste programme touchant  in fine  50 quartiers pour une population desservie estimée à environ 800 000 personnes. Puis, dans les années qui ont suivi le séisme du 12 janvier 2010, le Gret s’est engagé dans la réalisation de projets de développement urbain intégrés dans une perspective d’aménagement et de reconstruction de ces quartiers. Il s’est également impliqué dans la mise en œuvre de programmes de renforcement de capacités des associations de ces quartiers et des autorités locales, et d’accompagnement de fonds d’appui pour la réalisation de petits projets d’aménagement, d’équipement ou de services réalisés sous maîtrise d’ouvrage communautaire.

  • Le projet AReBa

Le Gret met en œuvre le projet d’Aménagement et de Reconstruction de Baillergeau (AReBa) depuis 2011. Ce projet a combiné des actions de reconstruction post–séisme et des actions d’amélioration et d’aménagement dans le quartier de Baillergeau, comptant environ 8 000 habitants pour une superficie de 20 hectares. Ce quartier précaire ancien situé au cœur de Port-au-Prince avait été fortement touché par le séisme du 12 janvier 2010 (58% des constructions détruites).

Le projet a consisté dans un premier temps en l’accompagnement social de la réalisation d’une étude de schéma d’aménagement sous maîtrise d’ouvrage publique validée par un comité de pilotage institutionnel en 2012. Il a ensuite évolué vers la mise en œuvre de ce schéma d’aménagement, tout en favorisant son appropriation et son respect par les habitants, ainsi que vers la mise en place d’un appui technique et financier pour la reconstruction et le renforcement des maisons affectées par le séisme. Le projet a également contribué au débat et à l’alimentation des politiques publiques en matière d’aménagement et de reconstruction.

 

La phase 3 du projet, actuellement en cours de mise en œuvre, vise la réalisation de travaux de drainage et d’aménagement d’une ravine, ainsi que le relogement de 40 familles impactées par les travaux dans la ravine -dont le logement va être démoli- dans une opération pilote de relogement collectif sur une parcelle à proximité.

Dans ce cadre, le Gret est notamment chargé :

Pour la phase pré-opérationnelle (en cours de finalisation) :

  • Préparation des dossiers d’appel d’offres pour les travaux de drainage et d’aménagement de la ravine d’une part, de construction des petits immeubles de relogement d’autre part, négociation et contractualisation avec les entreprises sélectionnées,
  • Elaboration du plan d’action à la réinstallation des familles,
  • Mise en place et accompagnement d’une structure relai dans le quartier qui jouera un rôle d’interface entre les entreprises d’exécution des travaux et les habitants de Baillergeau

Pour la phase opérationnelle (démarrage en août 2020)

  • Pilotage des contrats de travaux en tant qu’opérateur et prise en charge de la supervision des travaux en tant que maître d’œuvre,
  • Accompagnement du déplacement/relogement des familles touchées par les travaux de drainage et d’aménagement de la ravine,
  • Mise en place d’une copropriété au niveau de l’immeuble de relogement en concertation avec les pouvoirs publics concernés et les familles relogées, co-définition du règlement intérieur selon processus participatif avec les familles,
  • Maîtrise d’œuvre urbaine et sociale (MOUS) avec les habitants et les organisations de quartier.

 

Missions/Fonctions de l’assistant.e technique AReBa

  • Objectifs de la mission

L’assistant.e technique du projet AReBa aura pour mission d’appuyer le chef de projet dans la conduite / gestion du projet, d’accompagner de façon rapprochée le processus de déplacement / relogement des familles et de faciliter la coordination entre le chef de projet et les responsables de volets techniques (aménagement de la ravine ; relogement des familles ; MOUS).

  • Mission détaillée

Plus précisément, l’assistant.e technique sera chargé-e de :

  • En appui au chef de projet, contribuer de façon rapprochée et continue au pilotage du projet, au suivi des activités/résultats sur chaque volet d’intervention, et à l’articulation et la coordination des interventions entre les différents volets du projet,
  • Apporter un appui technique et méthodologique aux équipes en charge du processus de déplacement / relogement des familles (volet MOUS et volet relogement) et accompagner la mise en œuvre et le suivi des activités sur le terrain,
  • Appuyer le chef de projet dans son rôle de représentant de l’opérateur vis-à-vis des entreprises et les responsables de volet (ravine / relogement) dans leur rôle de maîtrise d’œuvre en charge de la supervision des travaux,
  • Apporter un appui constant en matière de pilotage, programmation d’activités, suivi-évaluation, archivage des documents, gestion financière, relations contractuelles, reporting technique et financier,
  • Appuyer le renforcement des compétences des équipes terrain (identification des besoins sur un plan technique / organisationnel et proposition de processus de dispositifs d’appui),
  • Appuyer le processus de capitalisation / documentation sur l’opération de déplacement/relogement des familles et sur la constitution d’une copropriété, en lien avec les experts urbains et la direction scientifique du Gret,
  • Contribuer au renforcement du positionnement institutionnel du Gret auprès des institutions nationales, locales et des bailleurs de fonds et d’alimenter la réflexion dans le domaine urbain en Haïti,
  • Contribuer à la valorisation/communication des actions, en lien avec la cellule communication du Gret,
  • Participer et contribuer aux activités collectives de la représentation du Gret en Haïti, du programme thématique « Ville pour tou.te.s et décentralisation », auquel il/elle est rattaché-e et plus généralement du Gret dans son ensemble.
  • Liens hiérarchiques et opérationnels

L’assistant.e technique est sous la responsabilité hiérarchique du représentant du Gret Haïti et sous la responsabilité fonctionnelle du responsable projets basé au siège.

Il.elle travaille en coordination étroite avec le chef de projet et les cadres opérationnels responsable de volet. Il.elle rend compte de ses activités au responsable projets basé au siège et sollicite son appui en tant que de besoin.

  • Profil recherché
  • Formation bac+ 4 minimum dans le domaine de l’urbanisme ; des profils avec des formations initiales bac+ 4 minimum dans les domaines des sciences humaines, architecture ou ingénierie peuvent s’envisager sous réserve de disposer d’une expérience opérationnelle / professionnelle d’un an minimum dans le domaine de l’urbanisme ou de l’habitat.
  • Expérience professionnelle de 5 ans minimum, dont une expérience de 2 ans minimum en tant que chef de projet complexe. La conduite d’un projet dans le secteur du développement social urbain dans les pays en développement serait un plus.
  • Expérience/connaissance dans le domaine de l’habitat, dans les processus de déplacement/relogement, en matière de copropriété serait un plus.
  • Sensibilité, expérience et volonté de se positionner en appui, coaching en vue d’accompagner le renforcement des compétences des cadres et membres de l’équipe.
  • Forte maîtrise et expérience des outils de gestion de projet (planification, finances, suivi, archivage des documents…).
  • Expérience dans la gestion des relations avec les institutions publiques, les collectivités territoriales, les associations et les habitants-usagers.
  • Fort intérêt pour les problématiques de développement urbain et habitat dans les quartiers populaires des PED, la connaissance des problématiques et du contexte du développement urbain à Port-au-Prince ou d’autres villes haïtiennes serait un plus.
  • Expérience du travail en équipes pluridisciplinaires et interculturelles ; ouverture pour comprendre et s’insérer dans l’approche du Gret en Haïti.
  • Expérience et/ou forte capacité d’adaptation à des contextes de pays en crise et à des périodes de travail en mode dégradé ; bonne capacité de décodage des signaux dans un contexte d’insécurité.
  • Autonomie, sens des responsabilités, capacité d’initiative.
  • Bonne capacité d’analyse, de rédaction et de synthèse.
  • Maîtrise de l’outil informatique de bureau, la maîtrise des outils de cartographie serait un plus.
  • Maîtrise de l’anglais (si possible) ; la maîtrise du créole haïtien serait un plus.

 

Conditions d’exercice du poste

  • Date de démarrage : Dès que possible
  • Poste de salarié.e expatrié.e d’une durée de 12 mois
  • Rémunération à partir de 2 685 euros brut mensuel sur 13 mois + une indemnité d’expatriation à partir de 1 256 euros mensuel (selon situation familiale)
  • Poste basé à Port-au-Prince

 

Contact

Merci de transmettre CV et lettre de motivation à l’adresse e-mail suivante :  [email protected]  et insérer dans l’objet du mail la référence «  Assistant.e technique projet AReBat en Haïti  » avant le  30 Septembre 2020

Merci de ne pas téléphoner . Seuls les candidat.e.s sélectionné.e.s seront contacté.e.s.

Pour en savoir plus sur le Gret :  www.gret.org

 

Partagez et envoyez cette annonce à vos amis !
Bizao recrute 01 Développeur Sénior en CDI. Dans un environnement en forte mutation imposée par l’évolution technologique, les activités des opérateurs télécom et des banques convergent. Dans ce contexte ,…