ID recrute 01 Coordinateur/trice de consortium Programme d’Appui à la Gouvernance Décentralisée

Partagez et envoyez cette annonce à vos amis !
ID recrute 01 Coordinateur/trice de consortium Programme d’Appui à la Gouvernance Décentralisée

Poste salarié national ou expatrié à pourvoir à partir d’avril 2021. Les candidatures féminines sont encouragées.

L’ONG Initiative Développement  w ww.id-ong.org  est spécialisée dans la mise en œuvre de programmes de développement axés sur le renforcement des capacités locales et l’accès aux services essentiels (santé, éducation, eau et assainissement, énergies, développement local). ID intervient sur 23 programmes de développement dans 8 pays.  L’ONG a été créée en 1994, et son siège est basé à Poitiers, en France. Dans le cadre de son plan stratégique 2018-2022, ID vise à se positionner en accompagnement de dynamiques d’acteurs locaux et nationaux sur leurs territoires et favoriser leur autonomie, pour qu’ils construisent et mettent en œuvre eux-mêmes des réponses aux défis sociaux, environnementaux et économiques de leurs territoires.  Budget 2021 : 6 M € / 135 collaborateurs dans le monde (dont 90% sont des salariés locaux) / 20 personnes en France / 35 en Haïti.

L’équipe d’ID est engagée pour une société plus juste, le renforcement de la société civile haïtienne et la montée des différents acteurs nationaux, l’évolution vers une coopération plus solidaire et inclusive.

ID et le développement local en Haïti

ID intervient en Haïti depuis 1994, dans le département du Nord-Ouest. Elle y conduit 2 programmes actuellement dans le domaine du développement local et de la santé, en appui aux 10 communes. Ces actions sont menées en lien étroit avec nos partenaires locaux : mairies et autres collectivités territoriales, services déconcentrés de l’Etat, société civile, l’ONG partenaire ADEMA, structures de santé, etc ; ainsi que les autres ONG internationales présentes sur le territoire.

En particulier, le programme Développement Local d’ID a connu un essor progressif depuis 2011, avec des financements français et européens, et une présence de plus en plus marquée, non seulement au niveau local et départemental, mais aussi central (ministères et autres acteurs). Ce programme, toujours en cours dans le Nord-Ouest, vient encore d’être reconnu pour sa pertinence et ses résultats par une récente évaluation externe.

Présentation du programme Pagode et du consortium

Le Programme d’Appui à la Gouvernance Décentralisée (PAGODE) est financé et porté par le bureau de la Direction du Développement et de la Coopération (DDC) suisse en Haïti. En 2018, ID et ses partenaires (CROSE, GRAMIR, IRAM, ITECA) ont été retenus pour mettre en œuvre la première phase de 4 ans de ce programme (2019-2023. 7,5M Francs Suisses). Il s’agit d’un programme d’envergure, sur 3 départements (Sud-Est, Sud, Grand’Anse), proposant une approche centrée sur la gouvernance locale. Le programme intervient prioritairement au niveau des communes, en cherchant à mettre les autorités locales et la société civile au cœur de l’action (à travers notamment des accords de partenariat avec les acteurs locaux, leur participation et implication, leur responsabilité dans la mise en œuvre, et l’accompagnement par le consortium). Le programme intervient également au niveau départemental (implication des services techniques déconcentrés, développement des liens intersectoriels, dialogue et synergies), et au niveau central (forte implication du Ministère de l’Intérieur et des Collectivités Territoriales, ainsi que des autres ministères et institutions). L’équipe appuie également la mise sur pied d’un fonds d’investissement local. Le programme se veut promoteur d’une montée en puissance progressive de la décentralisation, en s’appuyant sur les acteurs eux-mêmes, et en cherchant une forte coordination et implication à tous niveaux.

Malgré le contexte difficile du pays, les partenaires ont progressé sur les différents axes au cours des deux premières années de projet. Le poste de coordonnateur.trice est de nouveau à pourvoir, la coordonnatrice actuelle s’apprêtant à quitter le pays pour raisons familiales. Le coordonnateur.trice intègrera l’équipe ID en tant qu’organisation chef de file, en collaboration étroite et constante avec les 3 organisations haïtiennes renommées dans le secteur (CROSE, GRAMIR, ITECA), qui interviennent chacune au niveau d’un des trois départements concernés ; et l’IRAM, association française qui travaille au niveau central en lien étroit avec les ministères concernés par la décentralisation. Les partenaires de consortium restent pleinement impliqués dans une approche collective et co-construite, à travers un partenariat soudé et engagé.

Vos missions :

Vous aurez la responsabilité d’assurer la bonne conduite du programme, sa coordination et gestion (planification, suivi et gestion des ressources et des axes de programme), ainsi que sa représentation externe et les relations avec les partenaires stratégiques du secteur.

Ce poste requiert prioritairement  un fort sens de l’accompagnement partenarial, une excellente capacité de coordination des acteurs, une capacité d’analyse et vue d’ensemble sur le programme, et une vision de développement local à long terme , en vue de faire progresser la décentralisation dans le pays.

Principales responsabilités :

  1. Conduire le programme : – préparer les réunions de pilotage stratégique et de coordination du consortium et en assurer le suivi ; – développer le programme dans le sens des décisions et orientations prises ; – avoir une vue d’ensemble du programme, et s’assurer de l’implication des partenaires et parties prenantes, chacune à leur niveau.
  1. Coordonner les axes et les actions de projet. S’assurer de la planification conjointe des actions et des résultats par les partenaires, de leur suivi et mise en œuvre cohérente par rapport aux objectifs du programme.
  2. S’assurer de la bonne mise en œuvre du programme conformément au budget établi, en collaboration avec le Responsable Administratif et Financier d’ID en Haïti, qui assure à son tour ce suivi budgétaire avec les responsables financiers des organisations partenaires.
  3. Assurer le reporting narratif du programme, en coordination avec les partenaires.
  4. Assurer l’échange d’informations et la coordination à tous niveaux (partenaires du consortium ; partenaires externes ; collègues et pôles ID ; bailleur).
  5. Suivre la mise en œuvre de la stratégie de capitalisation du programme en lien avec les collègues et partenaires.
  6. Superviser la communication et la visibilité du programme.
  7. Représenter le consortium et porter les dossiers au plus haut niveau, en lien avec les partenaires, le Directeur Pays (ID), les bailleurs.
  8. Participer aux réunions et groupes de concertation sur la gouvernance locale, en lien avec les référents techniques du programme (Décentralisation ; Renforcement organisationnel ; Gestion des Risques et Désastres ; Genre), le Responsable de l’Appui institutionnel (IRAM) et le Directeur Pays.

Cadre de travail :

Le poste comporte des tâches à suivre et effectuer dans le Grand Sud et à Port-au-Prince.

Les candidat(e)s disposé(e)s à vivre principalement dans le Sud seront privilégié(e)s. Un bureau est prévu tant dans les locaux du partenaire ITECA aux Cayes (5 heures de route de Port-au-Prince) qu’à Port-au-Prince dans les locaux d’ID.

Des déplacements (environ bimensuels) seront effectués entre Port-au-Prince (ministères et institutions, bureaux centraux d’ID et des partenaires, Ambassade, etc), et le Grand Sud (Sud-Est, Sud et Grand’Anse) pour le suivi du programme avec les équipes partenaires.

Vous serez supervisé(e) directement par le Directeur Pays (DP) d’ID, basé à Port-au-Prince, dans le respect des orientations et stratégies décidées par le Comité de coordination du consortium, qui rassemble les partenaires et assure le pilotage stratégique du Pagode. En tant que représentant du chef de file, le DP restera directement responsable du développement du programme, au même titre que les autres interventions d’ID en Haiti (cohérence entre les programmes, respects des engagements, cadre partenarial…). Le DP est responsable du cadre RH et de la sécurité des équipes d’ID en Haïti. Il assure l’interface avec le siège et les partenaires financiers des programmes.

Au sein du programme, vous serez en coordination et contact très régulier avec les responsables de terrain des partenaires, ainsi que les référents thématiques d’ID et des partenaires (Décentralisation ; Renforcement organisationnel ; Gestion des Risques et Désastres ; Genre).

Le responsable administratif et financier (RAF) d’ID en Haïti intervient en appui et contrôle du suivi financier, administratif et logistique des programmes : il est en lien régulier avec vous et avec les référents administratifs et financiers des partenaires du programme.

Un accompagnement par les Chargés de Mission thématiques au siège d’ID (Citoyenneté et territoire, Partenariat) est prévu, et au besoin avec les partenaires et les référents thématiques, pour appuyer les questions techniques, stratégiques, et la capitalisation ; ils effectueront également des missions en Haïti.

Cadre de vie

Surtout en début de poste, des missions sur les zones d’intervention seront effectuées pour s’imprégner et suivre les actions des collègues et partenaires.

Vu la situation de crise continue que connait le pays, le télétravail pourra éventuellement être envisagé selon les évolutions et réflexions en cours et à venir.

Vu l’insécurité sur les routes en certaines périodes, les moyens pour les déplacements entre les départements et Port-au-Prince alterneront selon les cas entre hélicoptère (Nations Unies) et voiture ID.

La situation est de plus en plus tendue depuis quelques années en Haïti : en particulier à Port-au-Prince et sur les routes nationales. En ce sens, les règles de sécurité ID devront être scrupuleusement respectées. Ces règles sont discutées avec les équipes et sont adaptées à la vie locale.

Expériences / Formation

– Master en droit, sciences politiques, sociologie, aménagement du territoire, économie, etc

– Minimum 10 ans d’expérience professionnelle exigée dont 3 ans en gestion de partenariat ou consortium

– Expérience en gestion de projet de développement

– Expériences consistantes avec les autorités locales, les institutions de l’Etat et les organisations de la société civile

– Sens des relations, du partenariat et de l’accompagnement des acteurs

– Excellentes capacités de coordination, de communication et d’analyse

– Bonne connaissance du contexte haïtien

– Maitrise du français et idéalement du créole haïtien

Salaire

Engagement souhaité sur 2 ans. Rémunération selon grille salariale d’ID expatriée ou nationale, dans la catégorie de Coordinateur.trice de programme et selon expérience démontrée.

Comment postuler

Envoyer CV (max 2 pages)  et LM à l’adresse suivante : [email protected]

CDD Dakar, Sénégal Informatique & Télécoms WFP is hiring a Project Manager Duration: 8 months (April 2021 – November 2021) Background and purpose of the assignment The World Food Programme…