LIRE recrute 01 Chargé (e) de l’Unité de Coordination des Programmes Education

LIRE recrute 01 Chargé (e) de l’Unité de Coordination des Programmes Education « Projet LIRE »

Projet Learning Improvement for Results in Education (LIRE)

Niamey, Niger
Le gouvernement du Niger a reçu un don et un crédit de l’Association Internationale de Développement (IDA) dans le cadre de la mise en œuvre du Projet Learning Improvement for Results in Education
(LIRE) et se propose d’utiliser une partie des fonds au titre du recrutement d’un (e) Chargé (e) de l’Unité de Coordination des Programmes Education « Projet LIRE »
1. Contexte : L’objectif de développement du projet (ODP) est d’améliorer la qualité des conditions d’enseignement et d’apprentissage dans les régions déterminées et renforcer la planification et la gestion du système éducatif.
Le projet comprend cinq (5) composantes :
– La première composante favorisera l’amélioration des pratiques d’enseignement et de la pédagogie en classe ;
– La seconde facilitera les interventions directes visant à améliorer l’apprentissage chez tous les enfants et à remédier aux déficits d’apprentissage les plus critiques.
– La troisième composante vise à renforcer la gestion globale du système éducatif, notamment en intensifiant les efforts de suivi et d’évaluation des processus et des résultats éducatifs.
– La quatrième composante quant à elle est axée sur l’administration de projet,
– La cinquième composante intitulée intervention d’urgence contingente été ajoutée dans l’éventualité où une intervention d’urgence imprévue serait nécessaire.
La mise en œuvre de ce projet implique une multitude de parties prenantes. De ce point de vue, une unité de coordination du projet (UCP) est nécessaire pour assurer l’interface entre d’une part, l’Etat nigérien, emprunteur, les parties prenantes ainsi que les bénéficiaires et d’autre part, le bailleur de fond.
L’UCP compte 5 pôles :
– le pôle gestion financière ;
– le pôle passation des marchés ;
– le pôle suivi-évaluation ;
– le pôle technologie et éducation
– le pôle sauvegarde environnemental
L’UCP travaille en étroite collaboration avec les directions du MEP et du MES qui sont chargées de la maîtrise d’œuvre des activités du projet LIRE. Un dispositif d’assistance technique, placée auprès de
ces directions est également mis en place. Le financement du fonctionnement de l’UCP est apporté par le projet LIRE.
2. Mandat du poste : Le/la Chargé (e) de l’unité de coordination
des programmes éducation assure la direction de l’Unité de Coordination des programmes éducation : LIRE. Il exerce toutes les actions nécessaires pour faciliter la mise en œuvre du programme par
le MEP et le MES, dans le respect des documents de base notamment de LIRE, en particulier, les accords de financement et les différents manuels.
A ce titre, il /elle:
– est responsable de la mise en œuvre des programmes éducation sur les plans technique, financier et administratif en étroite collaboration avec l’ensemble des acteurs, notamment le comité de
suivi technique du projet, les responsables des directions techniques du MES et du MEP concernées par l’intervention du projet, l’appui technique (Task Force), et les différents experts contractuels du projet;
– assure la coordination de toutes les activités des programmes au plan national.
Pour ce faire, il/elle prépare et tient à jour un planning d’exécution du projet LIRE et s’assure que toutes les directions du MEP et MES impliquées dans la réalisation des actions du planning jouent leur rôle
de façon coordonnée et selon les calendriers convenus.
3. Tâches : Plus spécifiquement, le/la Chargé (e) de l’unité de coordination des programmes aura à charge, sous la responsabilité du Secrétaire Général, de :
La coordination technique des programmes éducation
– assurer l’organisation et la planification générale des Programmes et veiller à la bonne implication de toutes les directions du MEP et MES ;
– faciliter la coordination et la synchronisation des actions des différentes directions et divisions du MEP et MES qui participent, de façon conjuguée, à l’atteinte des différents objectifs des deux projets ;
– veiller au bon fonctionnement du pôle gestion et comptabilité et du pôle passation des marchés, ainsi qu’aux performances du personnel d’appui de l’UCP ;
– veiller a la bonne coordination des actions de tout le personnel d’appui de LIRE, placé dans les différentes directions et divisions centrales ;
– veiller à une bonne circulation de l’information de portée générale et spécifique auprès des intervenants dans la mise en œuvre des programmes éducation et auprès de leurs bénéficiaires, entre les
directions centrales et leurs divisions, ainsi qu’avec les directions régionales et leurs divisions;
– apporter l’appui technique nécessaire au Comité National de Pilotage (CNP) pour l’harmonisation des interventions des programmes avec les actions menées par les autres partenaires techniques et financiers
impliqués dans la mise en œuvre du PTSEF ;
– participer à l’organisation des sessions du CNP des programmes et en assurer le secrétariat ;
– mettre en œuvre les décisions du CNP concernant la mise en œuvre des programmes;
– assurer la gestion quotidienne des programmes et la coordinationtechnique avec les différents acteurs  du Programme aux niveaux central et déconcentré ;
– créer et entretenir les conditions propices pour l’atteinte des objectifs des programmes ;
– développer les actions pour le respect des clauses des Accords de Don et des autres documents de base des Programmes et en assurer le suivi général ;
– appuyer les points focaux des différentes directions techniques bénéficiaires dans l’élaboration de leur Plan d’Actions Annuel Budgétisé (PAAB) ;
– coordonner la préparation de la planification, de la programmation et de la budgétisation des activités financées;
– organiser les audits techniques et financiers de LIRE suivant la périodicité prévue ;
– coordonner l’opérationnalisation du plan de mise en œuvre des recommandations à la satisfaction du MEP et MES et du Partenaire
Technique et Financier ;
– animer les réunions périodiques internes de l’équipe de Coordination;
– superviser les activités des personnels d’appui financés par LIRE ;
– apporter un appui à la collecte de la documentation nécessaire à la production de rapports de suivi ;
– rechercher les stratégies qui garantissent une utilisation rationnelle des ressources (amélioration du coût/avantage) ;
– participer à l’élaboration des rapports d’achèvement des projets.
La gestion des personnels d’appui de LIRE
– participer au recrutement et au licenciement, le cas échéant, par le MEP et le MES, des personnels d’appui conformément à la procédure en vigueur ;
– veiller à l’application du règlement intérieur et des dispositions des textes réglementaires en matière de gestion du personnel ;
– proposer au MEP et au MES les niveaux des rémunérations des personnels d’appui financés par LIRE après avoir recueilli l’avis favorable de la Banque mondiale;
– proposer, des augmentations de salaires, le versement des primes et autres gratifications éventuelles aux personnels d’appui;
– signer l’état général des salaires ;
– veiller à la tenue régulière des livres obligatoires en matière de gestion de l’assistance technique;
– autoriser les absences des personnels d’assistance technique ;
– décider des sanctions à l’encontre de ces personnels en cas de nonrespect des procédures ;
– organiser l’évaluation des personnels d’assistance technique de LIRE, en liaison avec leurs supérieurs hiérarchiques respectifs, sur la base des indicateurs de performances prédéfinis.
La gestion financière
– préparer avec les directions concernées du MEP et du MES, et présenter à l’intention du CNP et de la Banque mondiale, dans les délais requis, pour approbation / adoption des projets de budget, les
PAAB et les Rapports Intérimaires Financiers (RIF) ;
– suivre l’exécution du budget des Programmes ;
– assurer la signature des instruments de paiement sur les deux comptes susmentionnés;
– signer les Demandes de Remboursement de Fonds (DRF), les Demandes de Paiement Direct (DPD) et les RIF de LIRE.
La passation des marchés
– présenter au CNP et dans les délais requis, le plan de passation des marchés des programmes ;
– veiller au strict respect des dispositions contenues dans le plan de passation des marchés ;
– signer les bons de commande devant engager les ressources desprogrammes et faire signer les  contrats, marchés et lettres de commande ;
– délivrer les attestations de bonne fin d’exécution des marchés et les mains levées de cautions bancaires.
Le suivi, contrôle et production des rapports
– assister la DEP, autant que nécessaire, pour le suivi et la supervision des activités des Programmes conformément aux indicateurs de performance tels que spécifiés dans les documents des programmes ;
– organiser la revue périodique des activités des programmes ;
– mettre en place et exploiter les tableaux de suivi des indicateurs de base des programmes ;
– s’assurer que les subventions octroyées aux CGDES et aux COGES ont été utilisées convenablement ;
– coordonner les activités entrant dans le cadre du contrôle interne et du contrôle externe des Programmes ;
– s’assurer de la production des rapports périodiques et annuels tels que requis par les accords de don des bailleurs et le manueld’exécution des Programmes.
 La représentation et la communication
– représenter les programmes aux plans national et international ;
– coordonner la mise en œuvre du plan de communication des programmes.
4. Caractéristiques du poste et du contrat : La durée de la mission s’étendra jusqu’à la fin de la mise en œuvre du projet LIRE. Le poste est basé à Niamey avec des déplacements dans le pays et à l’étranger.
La durée du contrat du Coordonnateur est d’un (1) an, assorti d’une période d’essai de 6 mois, renouvelable sur la durée du projet au maximum suivant le contrat qu’il aura signé avec la tutelle du projet
en accord avec la Banque mondiale. Le renouvellement ne peut intervenir que si ses états de service sont jugés satisfaisants.
Chaque année, les performances du Coordonnateur seront évaluées par le Président du Comité de pilotage. En cas de performances jugées bonnes par le Coordonnateur et l’IDA, un avenant au contrat
sera fait pour intégrer les décisions issues de l’évaluation annuelle.
5. Procédure et Méthode de sélection : Le recrutement se fera suivant la méthode de sélection de consultants individuels (CI) conformément aux dispositions de passation des marchés contenues dans le « Règlement de Passation des Marchés pour les Emprunteurs sollicitant le Financement de Projets d’Investissement (FPI) » de la Banque mondiale adopté en juillet 2016 et révisé en novembre 2017
et en Août 2018. Le candidat présentant le meilleur profil et après entretien sera invité aux négociations pour la conclusion du contrat
6. Conditions d’emploi du Coordonnateur : Le projet mettra à la disposition du Coordonnateur l’ensemble des documents, dossiers et outils appropriés et nécessaires à l’exécution de sa mission. Il mettra également à sa disposition les locaux et équipements nécessaires à une bonne prestation de service.
Le Coordonnateur aura le statut de consultant en conformité avec le « Règlement de Passation des Marchés pour les Emprunteurs sollicitant le Financement de Projets d’Investissement (FPI) » de la
Banque mondiale, adopté en juillet 2016 et révisé en novembre 2017 et en Août 2018, qui stipule en son  article 3.23.d. « Au cas par cas, la Banque peut accepter d’engager des responsables d’administrations
publiques et des fonctionnaires du pays de l’Emprunteur dans le cadre de contrats de Consultants dans ledit pays, soit individuellement soit comme membre de l’équipe d’experts proposée par un cabinet de
consultants, uniquement lorsque : (i) leurs services sont d’un caractère unique et exceptionnel, ou leur participation est indispensable à l’exécution du projet ; (ii) leur engagement ne créera pas de conflit
d’intérêts ; et (iii) leur engagement n’enfreint aucune loi, réglementation ou politique de l’Emprunteur ».
7. Qualifications et conditions requises : Le profil recherché est avant tout est un spécialiste en gestion : gestion de projet, gestion des ressources humaines et gestion financière.
Celui-ci doit :
– être une personne physique, justifiant d’une formation universitaire (niveau BAC+5) dans l’un des domaines ci-après : gestion de projet, développement à la Base, économie, gestion, finance, administration des affaires, ingénierie, ou tout autre diplôme équivalent; justifier d’une bonne connaissance/expérience en gestion des ressources humaines ;
– justifier d’une expérience professionnelle d’au moins six (6) ans en matière de gestion de projets de préférence financés ou cofinancés par la Banque mondiale ;
– justifier de deux (2) lettres de recommandation ;
– Une expérience réussie de gestion de projet similaire en termes d’atteinte d’objectifs, de respect des budgets et du calendrier, serait un atout ;
– être apte à effectuer des déplacements sur les sites du projet ;
– avoir exécuté au moins une mission similaire d’une durée de plus de 2 ans au cours des dix (10) dernières années; plus d’une mission serait un atout ;
– maîtriser l’outil informatique (notamment Word, Excel, Access, Powerpoint, Internet et autres).
– maîtriser la langue française écrite et parlée.
– la maitrise des procédures de la Banque mondiale seront un atout.
– avoir un casier judiciaire vierge.
NB : Le CV devra comporter, pour chaque expérience, l’ensemble des références permettant de vérifier l’exactitude des informations. Un casier judiciaire datant de moins de trois mois sera exigé au Candidat / candidate retenu (e) avant la signature du contrat.
8. Date et lieu de dépôt des dossiers : Le Secrétaire Général du MES invite les personnes intéressées par ce poste à déposer leur dossier sous plis fermé à l’adresse suivante : Secrétariat Général, Téléphone : +227 20 72 37 41 ; BP : 628 Niamey – NIGER, avant le jeudi 14 mai 2020 à 17h30, avec mention dans l’objet : « Chargé (e) de l’Unité de Coordination des Programmes Education, Projet LIRE », à n’ouvrir qu’en séance de présélection. Ou à l’adresse Email :  [email protected]
Le Secrétaire Général
MOHAMED ZEIDANE

Partagez et envoyez cette annonce à vos amis !