AUC recrute 01 Chef de division-préparation et intervention

Partagez et envoyez cette annonce à vos amis !

AUC recrute 01 Chef de division-préparation et intervention

African Union Commission – AUC

Addis-Abeba, Ethiopie
CHEF DE DIVISION – PRÉPARATION ET INTERVENTION
Date : 1 oct. 2021
Lieu : Addis Ababa, Ethiopia
Organisation : African Union Commission – AUC
Valeurs de l’UA
• Respect de la diversité et du travail d’équipe            • L’Afrique en premier
• Transparence et responsabilité                                   • Intégrité et impartialité
• Efficacité et professionnalisme                                   • Information et partage des connaissances
Informations sur l’organisation
Rend compte à : Directeur
Direction/Département : CDC Afrique
Nombre de rapports directs : 4
Nombre de rapports indirects : 0
Grade du poste : P5
Type de contract: Permanent
Lieu: Addis-Abeba , Ethiopie
Objectif du poste
Le Chef de la Division Préparation et Interventions rend compte au directeur du CDC Afrique et est chargé de la direction et de la coordination du programme de préparation et d’intervention. Il supervise la Division composée d’équipes multidisciplinaires chargées de mener des travaux techniques spécifiques de développement, de mise en œuvre, de maintien et d’évaluation des systèmes et outils utilisés par la Division pour mener à bien les activités de préparation et les interventions du CDC Afrique telles que présentées dans le plan stratégique. Afin d’établir et de maintenir un cadre de préparation et d’intervention en cas de pandémie à l’échelle du continent, le Chef et le personnel utiliseront divers mécanismes, notamment les Centres collaborateurs régionaux (CCR) du CDC Afrique, et collaboreront avec les États membres, leurs instituts nationaux de santé publique et d’autres partenaires techniques, le cas échéant. La Division renforcera également les capacités techniques connexes grâce à la formation et à la fourniture d’une assistance technique par l’intermédiaire des CCR et des réseaux régionaux intégrés de surveillance et de laboratoires (RISLNET).
Principales fonctions
•    Diriger et superviser les employés de la Division conformément aux objectifs du Département, y compris l’évaluation de la performance ;
•    Élaborer des stratégies et des politiques conformes aux objectifs du Département afin d’attaquer les problèmes pertinents dans un cadre approprié ;
•    Contribuer au développement du plan de continuité des activités et du Département et assurer la mise en œuvre au niveau de la Division ;
•    Gérer les risques au sein des Divisions et recommander des stratégies d’atténuation ;
•    Concevoir et planifier des programmes de politiques pour mettre en œuvre des stratégies ;
•    Développer les activités en cours et de nouvelles activités qui font partie intégrante des stratégies et des politiques ;
•    Résoudre les problèmes découlant des approches actuelles dans le domaine approprié ;
•    Faire participer les parties prenantes dans la conception et la mise en œuvre de stratégies au sein des États membres et des CER ;
•    Représenter l’organisation et présenter sa position lors des conférences ;
•    Mobiliser les fonds de tous les donateurs pour les utiliser dans la mise en œuvre de stratégies et d’activités ;
•    Contribuer à la préparation de rapports périodiques d’exécution financière et budgétaire et assurer le suivi de l’exécution budgétaire de la Division ;
•    Assurer la création d’un environnement de travail favorisant le développement du personnel et la progression professionnelle.
Responsabilités spécifiques
Le Chef de la Division Préparation et Intervention du CDC Afrique assume les tâches suivantes :
a)    Diriger et coordonner les efforts visant à élaborer des politiques, des directives, des normes et des outils du CDC Afrique visant à orienter le renforcement des capacités et des systèmes nationaux et régionaux de préparation et d’intervention en cas d’urgence ; Coordonner en interne avec le Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’UA, en particulier les forces de sécurité africaines, et en externe avec d’autres partenaires, le cas échéant ;
b)    Diriger et coordonner l’établissement de centres nationaux d’opérations d’urgence en santé publique au sein des instituts nationaux de santé publique (INSP) et coordonner la prestation d’une assistance technique et d’une formation appropriées aux CCR et aux INSP, le cas échéant ;
c)    Diriger et faciliter les activités de plaidoyer encourageant les pays à élaborer des plans de préparation et d’intervention en cas de pandémie ;
d)    Coordonner l’appui technique fourni pour évaluer les capacités nationales de préparation et d’intervention et élaborer et évaluer par la suite les plans de préparation et d’intervention multi-risques et multisectoriels en cas d’urgence de santé publique aux niveaux national, régional et continental ;
e)    Diriger les efforts visant à piloter et coordonner la création de moyens d’action en période de crise aux niveaux national, régional et continental qui prennent en compte les capacités des INSP et des CCR ; Établir et entretenir également des équipes d’intervention régionales, renforcer et élargir les capacités du Corps de volontaires africains pour la santé ;
f)    Diriger et coordonner les efforts de création de cadres juridiques, de normes et d’outils techniques, de plateformes opérationnelles, de politiques et de mécanismes d’orientation pour orienter et faciliter le déploiement de matériels et de personnels en cas d’urgence ; Établir et maintenir des stocks d’équipements et de fournitures et renforcer les capacités de déploiement rapide, les systèmes de suivi et d’évaluation et d’autres exigences d’intervention ;
g)    Faciliter et promouvoir les partenariats durables pour la coordination et la collaboration multisectorielles ;
h)    Établir des réseaux avec d’autres organismes de santé publique mondiaux et continentaux pour surveiller les menaces à la sécurité de la santé ;
i)    Superviser et orienter la production de publications de recherche revues par les pairs dans le domaine de la préparation et des interventions ou des sciences de la santé connexes ;  Préparer également directement des manuscrits en vue d’une publication dans des revues scientifiques approuvées par des pairs ;
j)    Représenter l’agence au nom du directeur dans toutes les réunions techniques, conférences ou autres événements similaires que l’agence considère être important pour promouvoir sa mission et ses objectifs stratégiques ;
k)    Sous la direction du gestionnaire des incidents désigné par le CDC Afrique, coordonner la prestation de services techniques en appui aux activités d’intervention d’urgence du CDC Afrique, le cas échéant où cette tâche lui serait confiée ;
l)    S’acquitter de tout autre tâche qui pourrait lui être confiée par le Directeur.
Formations universitaires et expériences requises
•    Le candidat doit être titulaire d’un Master dans un domaine pertinent tel que, mais sans s’y limiter, la santé publique, les sciences fondamentales de la santé (par ex., la biologie, la chimie), l’épidémiologie, la recherche sur les services de santé et les domaines connexes.•    Les exigences en matière d’expérience et de connaissances sont les suivantes ;
a)    Une formation universitaire et au moins de 12 ans d’expérience pertinente dans le domaine de la gestion de programmes de santé publique, avec un accent particulier sur la préparation et les interventions dans les situations d’urgence ; Au moins sept (7) ans d’expérience à des postes de direction avec de larges responsabilités de direction et de gestion de programmes de santé publique nationaux, régionaux ou mondiaux, dont cinq (5) ans à des postes de supervision.
b)    Des connaissances approfondies et une expérience pertinente dans la gestion de programmes de santé publique au sein d’une agence gouvernementale ou d’une institution universitaire en Afrique ;
c)    Une connaissance approfondie des politiques et des règlements de santé publique, avec un accent particulier sur la préparation et les interventions en situation de pandémie ;
d)    Une expérience dans la direction, la coordination et la mise en œuvre de programmes de santé publique en Afrique, dans différentes régions géographiques ;  Une expérience pratique directe dans les principales activités et programmes de préparation et d’intervention en situation de pandémie est souhaitée ;
e)    Une vaste expérience en matière de collaboration avec des partenaires de programme et techniques en matière de gestion de tâches multiples et de projets complexes ;
f)    Une connaissance et une compréhension approfondies des activités des instituts nationaux de santé publique et des réseaux affiliés de programmes et de recherche en santé publique ;
g)    Une expérience et une capacité avérées à servir et représenter les intérêts organisationnels d’un programme de santé publique en tant que membre d’un comité de revue scientifique, d’un groupe d’étude, d’un groupe de travail sur la santé publique ou de groupes semblables dans le cadre de la  responsabilité qui lui est déléguée pour la revue et l’élaboration de politiques, procédures et lignes directrices scientifiques ou programmatiques en matière de santé publique ;
h)    Auteur de publications revues par des pairs de haute qualité sur les résultats de recherche scientifique dans le domaine des interventions d’urgence en santé publique et/ou de la surveillance épidémiologique ;
i)    Un leadership scientifique solide avec des compétences avérées dans la facilitation et la coordination des activités de recherche ou des programmes de préparation et d’interventions dans le cadre d’une pandémie de santé publique, ainsi qu’une compétence avérée dans la motivation et la valorisation des personnes ;
j)    Une expertise et un leadership scientifiques, techniques et administratifs en matière de développement et d’amélioration des programmes de préparation et d’intervention et/ou des programmes d’épidémiologie et de surveillance, et en matière de renforcement des capacités des ressources humaines dans les différentes régions géographiques d’Afrique ;
* On entend par expérience pertinente la mise en œuvre/coordination de programmes de préparation et d’intervention en santé publique  et de programmes d’épidémiologie, de surveillance en santé publique ou d’autres programmes de santé publique et/ou de programmes de recherche en sciences de la santé.
Compétences requises
Compétences fonctionnelles
•    Bonne maîtrise des théories, des concepts, des principes, des pratiques, des méthodes et des techniques de l’administration des programmes de santé publique et d’autres aspects du domaine de la santé publique ;
•    Bonne maîtrise d’un large éventail de méthodes qualitatives et/ou quantitatives d’évaluation et d’amélioration de l’efficacité de programme ou de l’amélioration des processus et des systèmes complexes de gestion de la santé publique ;
•    Compétences d’analyse et de réaction aux courants scientifiques sur les maladies infectieuses émergentes, et capacité à élaborer, établir et ajuster des stratégies et des politiques relatives à des programmes de surveillance des maladies pour promouvoir la mission, les buts et objectifs de l’agence ;
•    Aptitudes et compétences à mobiliser les collègues pour la réalisation de la vision, de la mission et des objectifs de l’organisation ; capacité à créer un lieu de travail favorable à l’intégration et au développement des employés ; capacité à faciliter la coopération et le travail d’équipe ; et capacité à soutenir la résolution constructive des conflits ;
•    Capacité en matière de leadership au niveau exécutif, avec une aptitude avérée à trouver des solutions aux problèmes, à communiquer oralement et par écrit sur des questions complexes et à collaborer de manière diplomatique avec diverses parties prenantes et différents conseils d’administration ;
•    Expertise technique excellente et expérience en gestion de programmes complexes de santé publique ;
•    Connaissances approfondies et compétences expertes en matière de planification, de budgétisation, d’évaluation et de techniques d’évaluation ;
•    Une expertise en matière de planification, d’organisation et de direction d’équipes d’experts techniques, de représentants de programme de haut niveau et de consultants extramuros dans le cadre de projets complexes, et une expérience en matière d’analyses programmatiques, d’évaluation, d’élaboration et de mise en œuvre de politiques, de programmes et d’outils ;
•    Excellentes aptitudes dans le domaine des relations interpersonnelles et en communication (oral et écrit), faire preuve de tact et de sensibilité dans l’exercice de ses fonctions ;
•    Excellentes compétences et expérience en représentation permettant d’interagir efficacement avec les hauts fonctionnaires de l’organisation et d’autres parties prenantes clés représentant des organisations publiques ou privées ;
•    Excellentes aptitudes en matière de négociation ;
•    Connaissance approfondie des processus de planification stratégique et d’évaluation ;
•    Aptitude avérée en matière de compétences informatiques, y compris une maîtrise des logiciels de gestion de bureau et statistiques et les systèmes d’information numériques en ligne ;
•    La maîtrise d’une des langues de travail de l’Union africaine (anglais, arabe, espagnol, français ou portugais) est requise. La connaissance d’une ou de plusieurs autres langues de travail de l’UA serait un atout.
Compétences personnelles
•    Capacité à gérer des opérations et des équipes complexes ; capacité à faire preuve de leadership efficace et de compétences interpersonnelles en utilisant la pensée stratégique, la capacité à diriger des projets et des équipes, les compétences de prise de décision et de valorisation du personnel, y compris des compétences avérées en supervision, création d’équipe, motivation et valorisation des personnes.
•    Excellentes compétences diplomatiques, de représentation et de relations interpersonnelles ;
•    Capacité à communiquer, efficacement aussi bien oralement qu’à l’écrit, les buts et objectifs d’un programme, y compris le bien-fondé scientifique d’une recherche et d’un programme et des exigences spécifiques ;
•    Capacité à déléguer efficacement des tâches aux subalternes ;
•    Aptitude à travailler dans un environnement multiculturel ;
•    Un niveau d’autonomie élevé dans le travail, avec un esprit d’équipe développé ;
•    Patient, résilient et flexible et ayant une faculté d’adaptation ;
•    Pro-actif et axé sur la recherche de solutions.
Compétences en leadership
Vision stratégique:
Valorisation des autres :
Gestion du changement :
Gestion des risques :
Compétences de base
Établissement de relations :
Promotion de la culture de la responsabilité :
Perception de l’apprentissage:
Utilisation d’une communication à impact :
Compétences fonctionnelles
Réflexion conceptuelle :
Connaissances du métier et partage de l’information :
Recherche de résultats :
Promotion de l’innovation :
ÉGALITÉ DE CHANCES :
La Commission de l’Union africaine est un employeur qui donne l’égalité de chances aux hommes et aux femmes, et les femmes qualifiées sont vivement encouragées à soumettre leurs candidatures.
DURÉE DU CONTRAT ET PRISE DE FONCTION :
L’engagement à ce poste se fait sur la base d’un contrat régulier pour une période de 3 ans, dont les 12 premiers mois seront considérés comme une période probatoire. Par la suite, le contrat est renouvelable pour une période de deux ans, sous réserve de résultats et de réalisations satisfaisants.
DES LANGUES:
Maîtrise d’une des langues de travail de l’Union africaine (anglais, arabe, espagnol, français, portugais). La connaissance d’une autre langue de l’UA serait un atout supplémentaire.
RÉMUNÉRATION :
À titre indicatif, le salaire de base pour ce poste est de  50,746.00 $ EU (D1 Échelon 1) par an. À ce salaire s’ajoutent d’autres émoluments, tels que l’indemnité de poste (46 % du salaire de base), l’indemnité de logement (26208,00 $ EU par an), l’indemnité pour frais d’études (100 % des frais de scolarité et d’autres frais connexes jusqu’à un maximum de 10 000 $ EU par enfant et par an), pour les fonctionnaires internationaux et de 3 330 $ EU par enfant et par an, pour les fonctionnaires locaux.
Les candidatures doivent être déposées au plus tard le 1er 1 Novembre 2021.
Requisition ID: 725

POSTULER