PRODEC recrute 01 Ingénieur en Génie Civil

Partagez et envoyez cette annonce à vos amis !
PRODEC recrute 01 Ingénieur en Génie Civil

Projet de Développement des Compétences pour la Croissance (PRODEC)

Niamey, Niger

La République du Niger a obtenu de la part de l’Association Internationale de Développement (IDA) un don de 50 millions de dollars américains pour le financement additionnel du Projet de Développement des Compétences pour la Croissance (PRODEC) et se propose d’utiliser une partie de ce Don pour effectuer les paiements au titre du contrat  d’un consultant pour le Poste d’Ingénieur en Génie Civil.
1. Contexte Le FA à lui-même a fait l’objet d’une restructuration dont le processus a été déclenché depuis octobre 2019 et s’est achevé le 18 décembre 2020 avec l’approbation du document du projet restructuré par le Banque mondiale.
Cette restructuration avait pour objet d’améliorer l’atteinte des objectifs et a consacré une grande part au secteur agricole et renforcera les principales activités initiales sauf le volet relatif à la formation à la demande. Suite à cette restructuration, la vie du projet est prorogée jusqu’au 30 novembre 2023.
L’Objectif de Développement du Projet (ODP) consiste ‘’à améliorer l’efficacité de la formation technique et professionnelle formelle, les programmes de développement des compétences à court terme et d’apprentissage dans les secteurs prioritaires’’.
De façon spécifique, le projet vise à : – Satisfaire la demande de compétences dans les secteurs de l’économie à fort potentiel de croissance/emploi et à améliorer l’employabilité des jeunes grâce au développement des structures de formation intervenant dans les filières prioritaires et favoriser la transition des jeunes diplômés de l’école au monde du travail ;- Développer des mécanismes de formation à la demandepour satisfaire les besoins les plus urgents de l’économie  et mettre sur pied des programmes d’apprentissage par alternance et de formations à l’entreprenariat ;- Renforcer les capacités des structures de mise en œuvre du projet.
Le PRODEC est structuré en trois (3) composantes, à savoir : – Amélioration de l’efficacité de la formation formelle ;- Renforcement de programmes courts de développement des compétences et d’apprentissage ;- Renforcement des capacités institutionnelles et suivi et évaluation.
Le FA, sous sa forme restructurée se propose : Au niveau de la composante 1, sous composante 1-1 En plus de 3 établissements de la formation professionnelle du secteur public dont la restructuration a été soutenue par le FI (le Lycée Technologique de Dogondoutchi-Région de Dosso, le centre de Métiers du Cuir et d’Art du Niger (CMCAN) à Niamey et Le Lycée Professionnel d’Hôtellerie et du Tourisme d’Agadez, le FAappuiera la restructuration d’autres établissements de l’enseignement technique et de la formation professionnelle du secteur public.
Il s’agit : – d’une vingtaine de Centres de formation aux Métiers (CFM) repartis à travers les huit (8) régions du Niger, à vocation agricole essentiellement;- du Centre de Formation des Jeunes Agriculteurs (CFJA) de Kéguel (Région de Maradi) ;- du Centre de Formation des Jeunes Agriculteurs (CFJA) de Bélindé (Région de Dosso);- du Centre de Formation et de Perfectionnement Professionnels (CFPP) de Niamey où il créé un département de mécatronique.
Enfin, le FA appuiera également des associations et structures privées œuvrant dans le domaine de la formation professionnelle.Au niveau de la composante 1, sous composante 1-2 D’innover en appuyant en plus de la mise en stage des diplômés, la reconversion professionnelle des jeunes diplômés en tension d’emploi et la création d’une plateforme numérique pour faciliter l’orientation des jeunes diplômés par l’Agence Nationale pour la promotion de l’Emploi (ANPE)
Au niveau de la composante 2, sous composante 2-1 En plus de l’apprentissage dual urbain, une quinzaine de Sites d’Apprentissage Agricole (SAA) répartis entre les régions d’Agadez, Diffa, Tillabéry, Tahoua et Zinder.Au niveau de la composante 2, sous composante 2-3 Appuyer l’organisation des compétions de Plans d’affaires (CPA) en vue de favoriser l’auto emploi des diplômés des enseignements supérieur et moyens à travers des prix aux lauréats ; appuyer l’auto emploi des jeunes déscolarisés et non scolarisés formés au niveau des CFM, CFJA et SAA à travers des subventions pour la création d’activités génératrices de revenus (AGR).
Ce projet sera mis en œuvre à travers une Unité de Coordination de Projet (UCP), placée sous la tutelle du Ministère des Enseignements Professionnels et Techniques et trois (3) Agences d’Exécution à savoir : l’Agence Nationale pour la Promotion de l’Emploi (ANPE), le Fonds d’Appui à la Formation Professionnelle et à l’Apprentissage (FAFPA) et la Chambre de Commerce et d’Industrie du Niger (CCIN).
Les présents termes de référence permettent de définir les missions qui seront assignées à l’Ingénieur en Génie Civilchargé de suivre la réalisation des travaux et la maintenance des infrastructures des centres visés par la restructuration.
2. Objectifs ou résultats attendus L’objectif principal de la mission de l’ingénieur en génie civil de l’UCP est d’améliorer la qualité du suivi et du contrôle des travaux de construction et réhabilitation des centres de formation prévus.
Plus spécifiquement, l’Ingénieur en Génie Civil devra : – renforcer les capacités d’absorption des fonds du don IDA;- renforcer l’efficacité de la gestion, la capacité de contrôle interne et de supervision des travaux au sein de l’UCP et du FAFPA;- appuyer l’UCP et le FAFPA à l’élaboration et la validation des DAO et Mission de Contrôle des travaux ;- mettre en œuvre un encadrement adéquat impliquant lesuivi de l’exécution des travaux et le renforcement de capacité du personnel de l’UCP et du FAFPA ;- appuyer les différentes commissions d’analyse des offres pour les travaux et les missions de contrôles.
3. Mandat du/ de la Spécialiste en Génie Civil L’Ingénieur en Génie Civil travaillera sous la supervision du Coordonnateur et devra assurer les taches suivantes : Position du poste dans l’organigramme. Le Spécialiste en Génie-Civil est placé sous l’autorité du Chargé de l’Unité de Coordination des Programmes Education, Coordonnateur National du PRODEC. Au sein de l’UCP, le Spécialiste en Génie-Civil travaille en étroitecollaboration avec les autres experts de l’UCP, et en particulier le Spécialiste en Suivi-Evaluation qui sont également placés sous l’autorité directe du Coordonnateur de l’UCP. Il travaillera également en étroite collaboration avec le FAFPA
Responsabilité globale :  Le Spécialiste en Génie-Civil (SGC) est responsable sous l’autorité du CoordonnateurNational du PRODEC de la qualité technique de l’ensemble des travaux de construction dans le cadre du PRODEC. Cette responsabilité se traduit par un suivi opérationnel des travaux exécutés par les entreprises ou les fournisseurs de mobilier, et un contrôle technique du système permettant d’obtenir une bonne qualité des travaux. La qualité du système comprend : (i) uneconformité des plans architecte et des plans d’exécution, (ii) un contrôle de la qualité des prestations des maîtres d’œuvre qui contrôlent les chantiers. Le Spécialiste en Génie-Civil (SGC) assurera la coordination des cabinets privés recrutés pour le suivi des travaux.
Détail des responsabilités spécifiques : Cette responsabilité globale comprend des responsabilités spécifiques, résumées ci-dessous, sans que cela ne soit exhaustif :- L’Analyse des études architecturales et techniques et la formulation des recommandations pour des plans de détail(types) complémentaires si cela s’avère nécessaire; l’analyse-bilan des points forts et faibles des plans sur la base des leçons tirées de l’expérience ; et les propositions de révision desdits plans avant la validation finale ;- L’atteinte des objectifs de qualité technique des travaux de construction, des équipements. Cela se traduit par unobjectif de 100% de travaux jugés de bonne qualité par les Audits Techniques indépendants ;- Le suivi et le contrôle de la qualité des travaux exécutés par les entreprises sous contrat avec le Gouvernement pour les projets d’infrastructures ;- Le suivi et le contrôle de la qualité des prestations des maîtres d’œuvre (contrôles techniques des travaux) souscontrat avec le Ministère des Enseignements Professionnels et Techniques ;- l’appui-conseil aux maîtres d’œuvre, si nécessaire ; et la proposition de sanctions pour les maitres d’œuvre défaillants ;- L’élaboration de TDR et des spécifications techniques à transmettre à l’équipe de la Cellule Marché en vue de procéder au processus de passation de marché ;- L’Appui à la cellule de passation des marchés dans l’évaluation des offres techniques et financières pour les travaux de Génie-civil ;- Le suivi et l’évaluation de l’avancement des travaux par rapport aux prévisions et la proposition des mesures correctives en cas de différences significatives (suivi du calendrier de mise en œuvre, détermination des taux de réalisation globaux et par ouvrage au niveau de chaque chantier selon la période considérée, en collaboration avec l’entreprises, les cabinets d’études et le ministère de tutelle) ;- La vérification des décomptes, et des attachements établis par les bureaux de contrôle et/ou les factures établies par les entreprises ;- La supervision des activités des bureaux de contrôle ;- La réalisation de toute autre tâche, liée à l’atteinte de l’objectif de qualité des travaux du programme de constructions, qui sera jugée nécessaire au début ou au cours du projet pour la bonne exécution du programme.
Pour la conduite de sa mission, le l’Ingénieur en Génie Civil travaillera en étroite collaboration avec les différents services des centres visés par la restructuration dans le cadre du FA, sous l’autorité du Coordonnateur de l’UCP.
Le Spécialiste en Génie-civil apportera son appui dans les tâches suivantes : (i). élaboration des dossiers techniques ; (ii). Préparation des demandes de propositions de services de consultants ; (iii). Assistance aux responsables de passation des marchés ; (iv). Assistance aux comités de dépouillements des offres et d’attributions des marchés ; et (v). Rédaction des rapports d’activités.
A. Au niveau de l’élaboration des dossiers techniques
L’Ingénieur en génie civil :
– identifie avec le maître d’ouvrage et les bénéficiaires, les sites concernés par les sous-projets ;- participe au processus de recrutement des maitres d’œuvre (DPs, Evaluation des DPs et contractualisation) ;- vérifie exhaustivement les dossiers techniques établi par les maîtres d’œuvre en vue de procéder au lancement d’appels d’offres ;- veille à la conformité de ces dossiers avec les pièces énumérées dans le manuel d’exécution du projet et que les dossiers sont établis selon les règles de l’art ;- veille et certifie les notes d’honoraires des maîtres d’œuvres pour les études des dossiers techniques.
B. Au niveau des demandes de propositions (DPs) et appels d’offres et dépouillement
L’Ingénieur en génie civil : – Elabore les termes de référence et les spécifications techniques qui serviront à alimenter les avis de sollicitation à manifestation d’intérêt, les demandes de propositions et les dossiers d’appel d’offres;- Participe aux séances d’ouverture des plis en séance publique.
C. Au niveau des Commissions d’analyse et Commissions des Marchés L’Ingénieur en génie civil assiste les responsables de passation des marchés, les commissions de marchés etles comités d’analyse à la rédaction des rapports d’évaluation des offres.
D. Au niveau du suivi-évaluation des marchés
L’Ingénieur en génie civil : – Organise, en relation avec les maîtres d’œuvre concernés, le démarrage des travaux, en se rendant sur les sites du sous-projet ;- Coordonne avec le maître d’œuvre la bonne exécution des obligations contractuelles de celui-ci ;- Vérifie les décomptes des entreprises et les situations des travaux annexées validés par le maitre d’œuvre ;- Participe aux réunions mensuelles de chantier ;- Vérifie les notes d’honoraires des maîtres d’œuvre pour le contrôle des travaux ;- Coordonne avec le maitre d’œuvre le respect des conditions administratives et techniques définies au marché de travaux ;- Coordonne avec le maitre d’œuvre pour assurer un respect des Plannings d’Exécution fournis par l’Entrepriseet à la mise au point éventuelle des Plannings devant être remaniés ou actualisés ;- Vérifie tous les documents proposés à l’UCP par les différentes missions de contrôle, notamment, les textes de tout Ordre de Service nécessaire au bon déroulement des travaux.- Vérifie les prises en attachement contradictoires transmis à l’UCP : travaux exécutés ; approvisionnements fourniset des métrés d’ouvrages.
E. Au niveau de la réception des travaux L’Ingénieur en génie civil coordonne avec le maitre d’œuvre et le maitre d’ouvrage la réception provisoire puis définitive des travaux.
F. Au niveau des rapports d’activités L’Ingénieur en génie civil en coordination avec les Spécialistes en passation des marchés, Suivi-évaluation et gestion financière transmet à la fin de chaque mois, pour l’élaboration du rapport d’activités, les tableaux comportant les informations ci-après- Sous-projets ayant fait l’objet d’un appel d’offres au coursde la période ; – Marchés attribués au cours de la période ;- Récapitulatif des marchés par entreprise et décaissements par catégories de travaux ;- Contrats de maître d’œuvres signés au cours de la période (Hommes et Femmes/Jour) ;- Performance au cours de la période ;- État d’avancement des projets ;- Fiches ou tableaux de suivi mensuel des activités du projet ;- Rapports de Suivi technique financier qui permettent de décrire l’avancement technique et financier du projet ;- Des rapports d’évaluation semestrielle et annuelle de la mise en œuvre de l’ensemble des activités prévues au titre du Projet.
G. Autres responsabilités L’Ingénieur en génie civil accomplira toute autre tâche qui lui sera assignée par le Coordonnateur notamment :- le suivi et l’actualisation des propositions d’un planning d’exécution des sous-projets;- la contribution à l’évaluation des indicateurs de performances.
H. Critères de performance Les performances de l’Ingénieur en Génie Civil seront évaluées suivant les principaux critères ci-après :- la qualité d’exécution du Projet suivant le respect des normes techniques et environnementales et le délai;- la qualité des rapports produits ;- le respect des dispositions des manuels d’exécution approuvés par la Banque mondiale dans le cadre du Projet;- la capacité d’anticipation ;- la qualité de l’archivage des informations et autres documents techniques, et leur accessibilité.
4. Qualifications Pour assurer cette mission, l’Ingénieur en génie civil devra satisfaire les conditions ci-après. – Être un Ingénieur en génie civil (BAC + 5) ou diplôme équivalent  ;- Avoir une expérience avérée, dans les projets de constructions de même envergure et fournir les attestations de travail à cet effet ;- Avoir une capacité démontrée à travailler en équipe et à atteindre les objectifs fixés ; – Expérience d’au moins cinq (5) ans  dans la gestion, le suivi et le contrôle des travaux, financés par des bailleurs de fonds (Banque Mondiale, Union européenne, Banque africaine de développement, etc.) ; – Expérience professionnelle d’au moins dix (10) années  dans le domaine du Bâtiment et des Travaux Publics.
5. Nature du contrat Le recrutement se fera suivant la méthode de sélection de consultants individuels (CI) conformément aux dispositions de passation des marchés contenues dans le « Règlement de Passation des Marchés pour les Emprunteurs sollicitant le Financement de Projets d’Investissement (FPI) » de la Banque mondiale adopté en juillet 2016 et révisé en novembre 2017 et en Août 2018. Le candidat présentant le meilleur profil et après entretien sera invité aux négociations pour la conclusion du contrat.
6. Caractéristiques du poste et du contrat Le poste est basé à Niamey mais le Spécialiste en Génie Civil est appelé à se déplacer aux besoins dans toutes les Régions. La durée de la mission s’étendra jusqu’à la fin du Projet de Financement Additionnel au PRODEC prévue le 30 octobre 2023. La durée du contrat du Spécialiste en Génie Civil est d’un (1) an, assorti d’une période d’essai de 6 mois, renouvelable sur la durée du projet au maximum suivant le contrat qu’il aura signé en accord avec la Banque mondiale.
Le Consultant sera rémunéré sur une base forfaitairemensuelle à définir avec le Coordonnateur National du  Projet. Cette rémunération sera établie dans le contrat de services.Chaque année, la confirmation et le renouvellement du contrat seront conditionnés par une évaluation de performance du Consultant. Les performances du Spécialiste en Génie Civil seront évaluées par le Coordonnateur National. En cas de performances jugées satisfaisantes par le Coordonnateur et l’IDA, un avenant au contrat sera fait pour intégrer les décisions issues del’évaluation annuelle.  7. Procédure et Méthode de sélection Le recrutement se fera suivant la méthode de sélection de consultants individuels (CI) conformément aux dispositions de passation des marchés contenues dans le « Règlement de Passation des Marchés pour les Emprunteurs sollicitant le Financement de Projets d’Investissement (FPI) » de la Banque mondiale adopté en juillet 2016 et révisé en novembre 2017 et en Août 2018. Le candidat présentant le meilleur profil et après entretien sera invité aux négociations pour la conclusion du contrat.
8. Conditions d’emploi du Spécialiste en Génie Civil Le projet mettra à la disposition Spécialiste en Génie Civil l’ensemble des documents, dossiers et outils appropriés et nécessaires à l’exécution de sa mission. Il mettra également à sa disposition les locaux et équipements nécessaires à une bonne prestation de service.Le Spécialiste en Génie Civil aura le statut de consultant en conformité avec le « Règlement de Passation des Marchés pour les Emprunteurs sollicitant le Financement de Projets d’Investissement (FPI) » de la Banque mondiale, adopté en juillet 2016 et révisé en novembre 2017 et en Août 2018, qui stipule en son article 3.23.d. «
Au cas par cas, la Banque peut accepter d’engager des responsables d’administrations publiques et des fonctionnaires du pays de l’Emprunteur dans le cadre de contrats de Consultants dans ledit pays, soit individuellement soit comme membre de l’équipe d’experts proposée par un cabinet de consultants, uniquement lorsque : (i) leurs services sont d’un caractère unique et exceptionnel, ou leur participation est indispensable à l’exécution du projet ; (ii) leur engagement ne créera pasde conflit d’intérêts ; et (iii) leur engagement n’enfreint aucune loi, réglementation ou politique de l’Emprunteur ».
9. Composition, date et lieu de dépôt du Dossier Les candidats/(es) intéressé/(es) devront fournir un dossier de candidature comportant les pièces suivantes :- une lettre de motivation ;- un CV actualisé, détaillé et signé. Le CV devra comporter, pour chaque expérience, l’ensemble des références permettant de vérifier l’exactitude des informations ;- des copies légalisées des diplômes et attestations de travail ou toute pièce pouvant justifier l’aptitude et l’expérience ducandidat
NB :  Un casier judiciaire datant de moins de trois mois sera exigé au Candidat / candidate retenu(e) avant la signature du contrat.Les candidatures féminines qualifiées sont fortement encouragées.La connaissance des procédures de la Banque mondiale sera un atout.
Les dossiers doivent être déposés à l’UCP/PRODEC, à côté de la Voix du Sahel à l’adresse suivante: PROJET DE DÉVELOPPEMENT DES COMPÉTENCESPOUR LA CROISSANCEUnité de Coordination du ProjetBP : 11.009 – Niamey – NigerCoordonnées du bureau : rue OR-2 angle rue IB-77Quartier ORTN-Issa Béri, à 80 mètres à l’ouest de la Voixdu Sahel, 2ème arrondissement communal.
ou par courrier électronique aux adresses suivantes : (i)  [email protected] ; (ii)  [email protected] , Au plus tard le jeudi 1er avril 2021 à 17h30 (GMT+1).
Le Chargé de l’Unité de Coordination des Programmes Education,Coordonnateur National du PRODEC
Dr Aoula YAHAYA
POSTULER

CDD West Africa Consultance Développement Durable Journalisme – Édition Management – Gestion de Projet Marketing – Communication Deloitte Consulting is implementing the United States Agency for International Development (USAID) West…