COOPI recrute 01 Consultant Psychiatre

Partagez et envoyez cette annonce à vos amis !
  COOPI recrute 01 Consultant Psychiatre pour une évaluation externe

COOPI recherche un Consultant Psychiatre pour une évaluation externe au Tchad

COOPI met en œuvre des actions humanitaires et de développement au Tchad depuis 1994. Les premières interventions ont été réalisées à l’Est et au Sud du Tchad. Suite à la  crise du Lac Tchad , les mouvements de population sont augmentés, et les effets indirects de la présence de Boko Haram au nord du Cameroun, au Niger et en Nigeria ont eu comme conséquences le déplacement des gens qui se sont installés dans le territoire tchadien. COOPI est intervenue dans la zone, entre 2015 et 2016, en coordination avec d’autres ONGs. En termes de  bailleurs de fonds , COOPI travaille principalement avec la délégation de l’Union Européenne, ECHO, OFDA et des agences onusiennes (UNICEF, PAM etc).

La structure de COOPI au Tchad est composée par :

  • un bureau de coordination national à N’Djamena ;
  • une base dans la province du Sila à Goz Beida ;
  • une base dans la province du Lac à Bol ;
  • une sous-base dans la province du Ouaddai à Abeche ;
  • deux sous-bases dans la province du Lac à Baga Sola et Liwa ;
  • une base à Kousserie (Cameroun).

Description du projet

Titre :  “Promotion de la sante mentale et du bien etre psychosocial pour les populations du Lac Tchad”

Objectif du poste

Le Consultant devra :

  • mettre à jour le  guide d’intervention humanitaire  pour combler les lacunes en santé mentale (mental health gap) contextualiser et élaborer les outils de suivi en impliquant le programme national de la SM ;
  • renforcer les capacités des acteurs  terrain partenaires de COOPI sur le  module GIH mhGAP  et les urgences psychiatriques ainsi que le stocage sécurisé des medicaments psychotropes ;
  • appuyer le programme national de santé mentale  dans le plaidoyer et la mise en œuvre d’une politique nationale.

Résponsabilités

Sous la coordination du Chef de projet COOPI, le prestataire de service aura pour tâches de:

  • Contextualiser le module GIH mhGAP aux réalités des activités COOPI dans la région du Lac Tchad ;
  • Former les prestataires médicaux de COOPI dans la zone de mise en œuvre des activités du programme sur le module GIH mhGAP ;
  • Former et renforcer lesdits acteurs sur le stockage sécurisé de psychotropes et équipements médicaux, fournis par COOPI ;
  • En collaboration avec le programme national de la santé mentale, travailler sur la mise en œuvre d’une stratégie de santé mentale publique et communautaire adaptée au contexte du Tchad (travail déjà amorcé depuis la phase II du projet) ;
  • Travailler avec le programme national de santé mentale pour analyser les voies et moyens d’amorcer un plaidoyer constructif avec le ministère de la santé pour l’elaboration d’une loi sur la protection des personnes souffrant de troubles mentaux ;
  • Produire un rapport final des activités réalisées, validées et signées par les deux parties.

Profil du candidat

Essentiel

  • Formation  de base en  médecine  et en  psychiatrie  de préférence avoir un DIU en santé mentale communautaire ;
  • Excellente maîtrise du  français  (écrit et parlé) et de  l’anglais  (connaissance professionnelle) ;
  • Avoir travaillé à des postes similaires dans les pays en voie de développement avec des organisations internationales. Avoir l’expérience du sahel est un atout non négligeable ;
  • Capacité considérable de formations des partenaires étatiques ;
  • Avoir une capacité prouvée en  formation  sur le module  mhGAP  et être capable de contextualiser le module mhGAP selon les besoins terrain ;
  • Avoir une expertise acquis au fil du temps dans la santé publique et communautaire ;
  • Maitrise du paquet Microsoft.

Souhaitables

  • Précédente expérience d’évaluation avec COOPI ou une autre ONG internationale et connaissance de ses procédures ;
  • Avoir été ou être un collaborateur avec les autorités étatiques sanitaires en santé mentale publique et communautaire ;
  • Connaissance de l’italien.

Conditions du travail et outils

  • Accepter de  vivre dans de conditions modestes : guest-house partagée et supportée par COOPI ;
  • Milieu à sécurité volatile avec le respect des mesures de sécurité strictes ;
  • COOPI mettra le moyen de transport à la disposition du consultant (véhicule) ;
  • Un téléphone et crédits pour les différents contacts professionnels ;
  • Le poste de consultant est non accompagné.

COOPI se réserve la possibilité de clore un recrutement avant la date d’échéance de l’annonce. Merci de votre compréhension.

Cliquez ici pour postuler

coopi.org/en/job-position.html?id=4234&ln=