Appel à candidatures pour le soutien de l’UEMOA à la formation et a la recherche de l’excellence édition 2020-2021

Appel à candidatures pour le soutien de l’UEMOA à la formation et a la recherche de l’excellence édition 2020-2021

Dans le cadre des objectifs du Traité de l’UEMOA en matière de développement des ressources humaines, la Commission a mis en place un programme de soutien à la formation et à la recherche. Le présent appel à candidatures vise à sélectionner les bénéficiaires de ce soutien qui est accordé pour une période de douze mois non prolongeable, non renouvelable et non soumise à report.

Peuvent répondre à cet appel, les ressortissant(e)s des États membres de l’UEMOA, qui remplissent les conditions ci-dessous:

  • Être âgé(e) de 35 ans au maximum au 31 décembre 2020 ;
  • Être titulaire d’une maîtrise ancien régime ou avoir validé un Master 1 (joindre le relevé de notes de l’année), ou être en dernière année de thèse de doctorat ;
  • Avoir au minimum une moyenne de 14/20 au Master 1 ou au diplôme présenté ;
  • Être inscrit(e) dans un établissement d’enseignement supérieur public ou communautaire implanté sur le territoire de l’Union ;
  • Étudier prioritairement dans l’un des domaines suivants :
    • Sciences de l’ingénieur: Intelligence artificielle, Génie mécanique, Génie civil, Génie électrique, Génie informatique, Génie électronique, Génie de l’environnement (énergies renouvelables),
    • Expertise Comptable,
    • Santé publique,
    • Sciences de l’éducation,
    • Sciences de l’Information et de la Communication.

En ce qui concerne les domaines de l’intelligence artificielle et des énergies renouvelables, deux (02) candidats par État seront retenus pour cette édition.

Inscription en ligne
Les personnes intéressées à candidater sont invitées à s’inscrire en ligne sur le site internet de l’UEMOA, à l’adresse suivante: http://www.uemoa.int (CARRIERE/Bourses), jusqu’au 30 avril 2020.

Le soutien de l’UEMOA comprend :

  • Une allocation forfaitaire de deux cent mille (200.000) francs CFA au titre des frais d’installation ;
  • Une allocation forfaitaire de deux cent mille (200.000) francs CFA au titre de l’allocation pour assurance ;
  • Une allocation de subsistance mensuelle de cent cinquante mille (150.000) francs CFA, pendant la durée formation de douze (12) mois à compter de la date de rentrée effective ;
  • Un billet aller-retour du pays d’origine vers le lieu de formation ;
  • Le paiement des frais de formation conformément à la facture qui sera transmise par
    l’établissement d’accueil (dans la limite des ressources budgétaires prévues au
    Programme).

Pour plus d’infos, télécharger l’appel à candidatures ici