L’OMS recrute 01 Médecin

Partagez et envoyez cette annonce à vos amis !

L’OMS recrute 01 Médecin chargé des services intégrés de lutte contre les maladies non transmissibles.

Objectifs du Programme et objectifs stratégiques immédiats

L’objectif général du Programme est de donner une impulsion aux actions des États Membres et de leur apporter un soutien dans la prévention de la morbidité, de la mortalité et des handicaps liés aux maladies non transmissibles (MNT) au moyen d’une approche multisectorielle. Le Programme fournit des orientations politiques et une assistance technique aux États Membres pour faciliter la mise en œuvre du Plan d’action mondial pour la lutte contre les MNT, dans le cadre des initiatives spéciales de l’OMS sur les MNT et la santé mentale, en vue d’une riposte multisectorielle aux MNT, aux troubles mentaux et neurologiques et à l’abus d’alcool et de substances psychoactives, tout en assurant la promotion des droits humains, de l’égalité des sexes et de l’équité, et en protégeant la santé publique des intérêts mercantiles.

Le Programme noue et renforce des partenariats stratégiques avec des acteurs mondiaux et régionaux, en vue d’une synergie et d’une harmonisation des stratégies et des approches. Il améliore la capacité des États Membres à assurer l’élaboration, la mise en œuvre, le suivi et l’évaluation des politiques, stratégies, lignes directrices et plans multisectoriels intégrés reposant sur des bases factuelles et centrés sur la personne dans le cadre de systèmes de santé renforcés et résilients, et visant à fournir des services intégrés de qualité en matière de MNT et de troubles mentaux et neurologiques à tous les niveaux de soins, en particulier les soins de santé primaires, afin de faciliter la réalisation de la couverture sanitaire universelle. Il s’agit notamment du diagnostic précoce, du dépistage et du traitement des MNT et de leurs facteurs de risque, de la santé des yeux, des oreilles et de la bouche, ainsi que des services de réadaptation et des soins aux personnes handicapées. Le Programme fournit également un appui à la mise en place et au fonctionnement des systèmes d’information nationaux et régionaux en matière de MNT et de santé mentale, de neurologie et d’abus d’alcool et de substances psychoactives, notamment par la collecte, l’analyse et la communication de données afin de répondre aux exigences du treizième programme général de travail (PGT) et des objectifs de développement durable (ODD), ainsi qu’au moyen d’enquêtes sur les facteurs de risque, d’enquêtes dans les établissements de santé, et de la surveillance des capacités et de la performance des pays.

Le but est de permettre aux pays de la Région africaine de l’OMS de disposer de politiques et de stratégies reposant sur des bases factuelles, afin d’assurer l’accès de tous à des services de santé de qualité, intégrés et centrés sur la personne, d’accroître l’efficacité et la qualité des interventions, et de créer des mécanismes permettant de mesurer l’impact de ces stratégies et interventions.

Description des tâches

Le ou la titulaire du poste devra s’acquitter des tâches suivantes :

  • assumer le rôle de chef de file et faciliter la lutte contre les MNT et les troubles mentaux à toutes les étapes de la vie, y compris en cas de situation d’urgence;
  • mettre en œuvre des méthodes de travail innovantes pour faciliter la collaboration et l’établissement de liens
  • solides avec les programmes, les groupes organiques et les partenaires (centres collaborateurs de l’OMS,
  • établissements de recherche et de formation, ONG, entités économiques régionales et sous-régionales, etc.),
  • afin de garantir un soutien approprié, efficace et rapide aux pays, y compris en cas de situation d’urgence ;
  • améliorer ou établir, en collaboration avec les Représentants de l’OMS, des mécanismes ou des plateformes pour les activités transfrontalières, qui sont appelés à aborder diverses questions et recenser les meilleures pratiques en matière de collaboration transfrontalière ;
  • encourager une prestation de services transversale et de bout en bout pour produire un impact et renforcer les systèmes de santé pour la fourniture de services intégrés de lutte contre les MNT à tous les niveaux, y compris les soins de santé primaires en vue de la couverture sanitaire universelle ;
  • assurer la direction technique de l’élaboration et de la mise en œuvre des directives transversales, des questions relatives aux médicaments et aux technologies, ainsi qu’au renforcement des services d’orientation efficaces ;
  • renforcer les capacités des États Membres et du personnel technique de l’OMS, à tous les niveaux, pour qu’ils puissent fournir des services essentiels de lutte contre les MNT et de santé mentale en toute situation, et plaider en faveur de politiques et de stratégies adaptées ;
  • fournir des conseils et un soutien technique aux pays pour la mise au point, l’adaptation et l’application des modules techniques de l’OMS en matière de soins de santé primaires afin de lutter contre les MNT et leurs facteurs de risque, les troubles mentaux et l’abus de substances psychoactives au moyen d’une action multisectorielle à toutes les étapes de la vie et en garantissant la continuité des soins ;
  • encourager la recherche et promeut l’innovation en matière de prestation de services intégrés dans le domaine des MNT dans la Région et veille à ce que les besoins de chaque pays en termes d’appui technique soient satisfaits, grâce à la collaboration des représentants de l’OMS, des groupes organiques et des partenaires, y compris des experts extérieures à l’OMS.
  • renforcer la surveillance, le suivi et l’évaluation des MNT, de leurs facteurs de risque et de la santé mentale, y compris l’incidence et les résultats du treizième PGT, les tendances mondiales et régionales en matière de santé, les indicateurs des ODD, les inégalités en matière de santé et les données désagrégées ;
  • et prêter son assistance aux pays pour consolider les données, les informations et les renseignements en matière de santé afin de mettre en évidence les progrès réalisés et de répertorier les défis à relever pour
  • atteindre les objectifs programmatiques et, par conséquent, déterminer l’appui technique nécessaire pour améliorer ou pérenniser les progrès accomplis ;
  • encourager, et apporter un appui technique à, l’inclusion des MNT et des troubles mentaux dans le système national de surveillance intégrée des maladies et de riposte, afin de renforcer la surveillance individualisée des maladies ou des états pathologiques ;
  • collaborer avec les responsables et le personnel des bureaux de pays et leur apporte un soutien technique afin d’adapter l’ensemble OMS d’interventions essentielles pour lutter contre les MNT dans le cadre des soins de santé primaires, le programme d’action Combler les lacunes en santé mentale et d’autres modèles de prestation de services en matière de MNT et de santé mentale ;
  • apporter un appui aux pays à travers les équipes d’affectation multipays de lutte contre les MNT et les troubles mentaux dans le cadre des politiques et stratégies nationales de santé et préconiser une approche systémique pour intégrer les MNT et la santé mentale dans les secteurs de la santé et les secteurs sociaux connexes, en coordination avec les institutions et entités concernées ;
  • fournir un appui technique aux États Membres dans l’élaboration, la mise en œuvre et l’évaluation des politiques, stratégies et plans nationaux relatifs aux MNT et à la santé mentale, afin de renforcer les systèmes de santé et fournir des services de santé prioritaires dans les établissements de soins de santé primaires ;
  • renforcer les relations et la collaboration avec tous les partenaires afin d’harmoniser et de rationaliser le soutien aux pays pour une prise en charge intégrée des MNT et des troubles mentaux à tous les niveaux ;
  • contribuer à la mobilisation des ressources internes et externes pour la prévention et la prise en charge intégrées des MNT et des troubles mentaux, ainsi que pour le soutien psychosocial, au moyen de techniques innovantes de mobilisation des ressources ;
  • s’acquitter des autres responsabilités connexes qui lui sont assignées, y compris remplacer les collègues et leur prêter son assistance si cela s’avère nécessaire.

Qualifications requises

Compétences de l’OMS

  • Avancer dans un environnement en pleine évolution.
  • Promouvoir la position de l’OMS en tant qu’autorité dans le domaine de la santé.
  • Produire des résultats.
  • Instaurer et promouvoir des partenariats dans toute l’Organisation et au-delà.
  • Communiquer de manière crédible et efficace.
  • Respecter et promouvoir les différences individuelles et culturelles.

Connaissances et compétences fonctionnelles

  • Une connaissance approfondie, pointue, technique et programmatique des approches pour la mise en œuvre de programmes et interventions intégrés et de renforcement des capacités dans une ou plusieurs des disciplines suivantes : santé publique clinique, maladies cardiovasculaires, diabète, affections respiratoires chroniques, cancers, santé mentale et abus de substances psychoactives, prévention des facteurs de risque courants de MNT, connaissance pratique des soins en milieu hospitalier de proximité, couverture sanitaire universelle, formation initiale et continue et renforcement des capacités, médicaments essentiels pour les MNT et les troubles mentaux, systèmes de prestation des soins de santé primaires.
  • Une capacité avérée à innover et à fournir des conseils et des orientations pertinents à de multiples parties prenantes et partenaires.
  • La volonté de partager les connaissances techniques.

Éducation

Essentielle :

Un diplôme de médecine et un diplôme de spécialisation en santé publique ou dans l’une des quatre principales maladies non transmissibles, délivrés par un établissement agréé ou reconnu.

Souhaitable :

Un diplôme universitaire de niveau supérieur (maîtrise ou plus) dans un domaine lié à la santé

Expérience

Essentielle :

Au moins sept années d’expérience dans l’élaboration, la gestion ou la fourniture de services de conseil médical pour la prévention et la prise en charge d’une ou de plusieurs MNT majeures, au moyen d’orientations politiques et du renforcement des capacités des programmes, à l’échelle internationale et nationale.

Souhaitable :

  • Une expérience dans le renforcement des capacités, ainsi que dans l’établissement et la promotion de partenariats de collaboration.
  • Une expérience professionnelle pertinente dans des organisations internationales, des institutions des Nations Unies, des organisations non gouvernementales ou humanitaires.
  • Une expérience professionnelle dans les pays en développement.

Utilisation des compétences linguistiques

Essentielle :

Une connaissance approfondie de l’anglais, du français ou du portugais, et une connaissance pratique de l’une des deux autres langues.

Autres qualifications (par exemple, en informatique) : Connaissance pratique de l’outil informatique, avec une capacité avérée à utiliser des logiciels de bureautique standard, y compris les outils de cyber-santé.

Date limite : 08 Décembre 2021. Postuler