Référent Technique du Suivi-Evaluation

Partagez et envoyez cette annonce à vos amis !
  • CDD
  • Dakar, Sénégal


  • Économie & Statistique
  • Management - Gestion de Projet
  • ONG et Ambassades

ALIMA recrute un Référent Technique du Suivi-Evaluation.

Description du poste

Depuis toujours ALIMA a mis en place un système de suivi et évaluation dans le cadre du monitoring de ses activités médico-opérationnelles. Les activités grandissantes (en termes de nombre et de diversité), en 2019, ALIMA a pris la décision d’avancer sur l’utilisation d’un système d’information et de gestion de données nommé EnDoM principalement basé sur la système DHIS2. Avec l’implication de It4life (équipe support programmatique en informatique), une première implémentation (dans les activités de routine) s’est mise en place au Nigéria et va se poursuivre sur l’ensemble des pays d’intervention d’ALIMA.

En parallèle à cette implémentation, ALIMA utilise le DHIS2 et CommCare en Guinée dans un projet de recherche vaccinale Ebola et aussi dans les activités de réponse à la COVID. Ces activités sont actuellement gérées par les équipes pays, les équipes COVID avec l’appui de It4life et du service médical au siège.

La mission principale sera de poursuivre la mise en place du système d’information et de gestion des données tout en structurant la stratégie de suivi-évaluation et la surveillance épidémiologique dans les activités pour l’ensemble de l’activité opérationnelle ALIMA.

Activités principales

1. Suivi-évaluation

Au niveau siège/desk Dakar :

  • Participation active à l’écriture et mise en place de la stratégie de suivi/évaluation existante en intégrant les améliorations que nous souhaitons mettre en place
  • Participer à la mise en place des améliorations pour les activités de suivi/évaluation et le système d’information et de gestion des données.
  • Assurer le suivi et l’analyse des données médico-opérationnelles globales en lien avec les besoins du siège (la direction des opérations, les desks)
  • Révision du système/format de rapportage en lien avec la stratégie de suivi/évaluation des activités
  • Mise en place du tableau de bord des données opérationnelles globales et rétro-information
  • Préparer et mettre en place des bases de données en rapport avec des épidémies (choléra, rougeole,)
  • Formation de l’ensemble des parties prenantes engagées dans la collecte, la gestion et l’utilisation des données à la méthode et aux outils de suivi/évaluation

Au niveau coordination pays :

  • Support dans la mise en place du système d’information et de gestion des données pour les données opé globales (harmonisation des bases de données pour les activités, uniformisation des outils, formation des RH identifiées, …)
  • Mise en place du tableau de bord avec les indicateurs de suivi/évaluation pour chaque activité routine ainsi que des épidémies.
  • Évaluation des besoins en termes de rapportage et implémentation du nouveau format (rapport) de rapportage.

Au niveau projet :

  • Support (évaluation des besoins, concertation, formation,) dans la mise en place de la stratégie d’implémentation et/ou d’amélioration du système d’information et de gestion des données :
    • outils et circuit de collecte,
    • RH et formation,
    • discussion sur le choix des indicateurs et variables (dans un but d’harmonisation des formulaires et approche contexte)
  • Mise en place du système de rapportage avec l’équipe.

2. Surveillance épidémiologique

  • Participer activement dans les orientations et la mise en place d’un système de surveillance épidémiologique notamment pour les épidémies courantes (covid-19, rougeole, choléra, lassa…) pour les desks, coordinations et terrains.
  • Sur base des besoins, mettre en place des modules de formation visant à augmenter la capacité des médicaux en rapport avec le suivi évaluation et l’épidémiologie (intégration du module statistique donné par l’université de Bordeaux)
  • Pour effectuer ces différentes tâches une concertation avec It4life devra être mise en place.

3. Mise en oeuvre des mesure de prévention contre les abus de pouvoir, les violences sexistes et sexuelles

  • Faire le diagnostic et élaborer un plan d’action qui sera révisé régulièrement ;
  • Organiser, avec l’appui de la référente au siège, et participer aux formations et séances de sensibilisation ;
  • Assurer que les membres de son équipe, les partenaires (incluant le personnel du Ministère de la Santé) et les membres de la communauté suivent les formations et les séances de sensibilisation et appliquent les standards relatifs à la prévention des abus
  • Participation à la gestion des incidents
  • Contribuer à créer et maintenir un environnement épanouissant et protecteur

Qualifications et expérience

Niveau d’étude :  Diplôme supérieur (Minimum BAC+ 3) en Suivi-évaluation ou équivalent

Indispensable :

  • Avoir au moins 5 ans d’e xpérience dans le domaine du S&E
  • Très bonne connaissance dans le cadre logique et autres approches de planification stratégique des données médicales (est un atout) ;
  • Expérience de méthodes et approches de S&E (quantitatives, qualitatives et participatives) dans le domaine médical (est un atout) ;
  • Expérience dans la conception, la planification et mise en œuvre des systèmes de S&E dans le domaine médical (est un atout) sur les niveaux de pilotage et de terrain ;
  • Expérience en terme d’animation d’ateliers d’analyse des données orientées vers la réflexion critique, pour des publics composés d’acteurs diversifiés ;
  • Bonne capacité d’analyse de l’information et rédaction de rapports.
  • Excellente maîtrise des outils informatiques de gestion/collecte des données ; utilisation de tablette, DHIS2, KoboToolbox, CommCare,…

Est un atout :

  • Expérience avérée dans le domaine du S&E dans le secteur médical et plus particulièrement humanitaire
  • Avoir une bonne connaissance sur les concepts de la théorie du changement ;

Langues

Parfaite maîtrise écrite et orale du français et de l’anglais indispensable

Conditions du poste

  • Durée et type de contrat : d’un an CDD de droit sénégalais
  • Prise de poste : Dès que possible
  • Salaire : Niveau 8 de la grille de salaire du siège

ALIMA prend en charge :

  • Les frais de déplacements entre le pays d’origine de l’expatrié et le lieu de mission
  • Les frais d’hébergement sur le terrain et prise en charge du logement pendant la période de passage à Dakar sous forme d’hébergement à la casa ALIMA en fonction des disponibilités où d’attribution d’une indemnité forfaitaire d’aide au logement d’un montant forfaitaire de 150 000 XOF (228,7 EUR).
  • Cinq semaines de congés payés par an et système de jours de récupération pour les déplacements ;
  • Per diem journalier sur le terrain, et non à Dakar
  • Couverture médicale du premier jour de contrat à un mois après la date de départ du pays de mission pour l’employé et ses ayants droit.
  • L’évacuation pour l’employé

Pour postuler, veuillez envoyer votre CV et lettre de motivation en ligne avant le 31/03/2020

Pour postuler à ce poste veuillez visiter candidatures.alima.ong .