Solidarité Mayotte recrute 01 Médecin au sein du Pôle Santé

Solidarité Mayotte recrute 01 Médecin au sein du Pôle Santé

Créée en novembre 2005 l’Association Solidarité Mayotte assure depuis l’assistance, l’accueil, l’hébergement, l’accompagnement social, la formation et l’insertion des demandeurs d’asile et des personnes en situation d’exclusion sur le département de Mayotte.

Financée par les services de l’Etat, Solidarité Mayotte se compose d’un siège social situé à Cavani Massimoni dans l’agglomération de Mamoudzou et met en œuvre 5 pôles sociaux et médico-sociaux autour de la prise en charge des personnes en grandes difficultés sur le Département.

Il est demandé à l’employé-e d’adhérer aux buts et moyens de l’Association.

 

En l’absence de l’Aide Médicale d’Etat (AME) et de la Couverture Maladie Universelle Complémentaire (CMUC) à Mayotte, les demandeurs d’asile et plus particulièrement les primo arrivants cumulent un certain nombre d’obstacles pour accéder aux soins.

Par ailleurs, le contexte mahorais d’un déficit global de spécialités médicales, notamment en équipes de psychiatrie, complique le suivi ambulatoire des patients dès lors que l’hospitalisation n’est plus justifiée. Ainsi, bon nombre de patients dont l’efficacité du traitement est dépendant de son observance sur le long terme, n’ont comme seule ressource pour leur suivi que l’aide improbable d’un proche, avec les risques que cela comporte.

Le Pôle Santé a redynamisé son activité en mai 2019, avec l’embauche d’un infirmier, d’abord à temps partiel puis à temps plein pour son centre de santé. La présence de l’infirmier permet aux usagers un accès aux soins et une orientation vers les différents services du CHM ou des dispensaires.

Le centre de santé accueille les primo-arrivants demandeurs d’asile hébergés au Centre d’Hébergement d’Urgence (HUDA) de l’association, les personnes accompagnées par la PLADA mais aussi les mineurs isolés demandeurs d’asile, non pris en charge par l’ASE.

Les partenariats noués ou en émergence depuis 2019, permettent une activité diversifiée, en constant développement. Ainsi, le centre de santé est à présent en mesure d’accueillir un médecin généraliste, à mi-temps.

 

  1. Position hiérarchique :

Le médecin est placé sous l’autorité hiérarchique de la Direction. Il/elle a pour mission de garantir la qualité et la pertinence des activités médicales au cours de leur élaboration et de leur mise en œuvre, en collaboration avec votre collègue infirmier et les intervenants bénévoles.

 

  1. Description du poste  :
  • Mission principale :  Sous la responsabilité de la direction, en lien avec l’équipe du pôle santé (salariée ou bénévole), le médecin assure le fonctionnement des activités médicales. En lien avec le responsable du pôle santé, le médecin participera également au développement et à la structuration de celui-ci.
  • Activités du poste :

Consultations médicales, parfois avec interprète :  écouter et examiner les patients, interroger la personne sur ses symptômes, ses antécédents, ses habitudes de vie, sa vie professionnelle et sa vie personnelle, effectuer un examen clinique du patient, mettre en relation le récit du patient avec l’origine des symptômes.

  • Prescription  suite à la consultation, prescription si nécessaire d’un traitement adapté ou d’examen.
  • Sensibilisation/prévention : Identifier et diagnostiquer les problèmes somatiques aigus et chroniques, dépister les problématiques de prévention (MST, addictologie, etc) de victimes de violence, être vigilant aux problématiques de santé mentale.
  • Actes : Le médecin exécutera les actes relevant du médical et pourra déléguer à l’infirmier les actes qui rentrent dans le cadre de compétence de celui-ci.
  • Parcours de soin : Faire le lien avec les partenaires et les différents services du CHM.
  • Suivi : A travers les outils, instaurer un suivi médical pérenne pour chaque patient, qu’il soit chronique ou pas.
  • Orientation Selon la situation des patients il peut être nécessaire de faire le lien avec les différents pôles en interne ou partenaires extérieurs en termes de prise en charge sociale (bons alimentaires, logements…) ou psychique (CMP, art-thérapie, GEM…).

Développement du pôle santé :  Participer à l’installation du pôle santé. Organiser l’espace de consultation pour assurer la sécurité, l’hygiène, la confidentialité et le respect de l’intimité du patient.

  • Protocoles : En partenariat avec l’infirmier, des protocoles seront mis en place pour différents types de prise en charge (soins de plaies, pathologies fréquentes, désinfection du matériel, hygiène…) ;
  • Pharmacie : définition des besoins hebdomadaires de l’infirmerie en termes de médication et de matériel, en adéquation avec les protocoles établis au préalable ;
  • Extraction de données : conjointement avec l’ensemble du pôle santé, à chaque problématique rencontrée, des données devront être extraites afin de les illustrer ;
  • Partenariats : Le médecin devra faire le lien avec la direction et les financeurs pour les problématiques globales ;
  • Outils : conjointement avec l’infirmier, des outils seront développés (base de données, suivi nutritionnel, guides, annuaires), afin de faciliter le suivi, l’offre et le parcours de soin, l’extraction de données.

Calendrier d’activités :  Etablir et ajuster un calendrier d’activités pour l’ensemble du pôle santé, en lien avec les différentes pôles internes et partenaires extérieurs.

  • Activités de prévention : conjointement avec les équipes des différents pôles sur différentes thématiques (Sensibilisation IST, éducation à la santé, etc…), des actions seront régulièrement mises en place au sein de la structure ou des hébergements ;
  • Actions régulières : Dépistage, rattrapage vaccinal, consultations spécialisées…

Gestion d’équipe paramédicale et bénévole, relation avec les partenaires :

  • En lien avec le responsable du pôle santé et l’équipe de la direction, entretien avec les futurs bénévoles et définition de leur rôle propre ;
  • Réunion hebdomadaire avec l’équipe du pôle santé pour échanger sur les obstacles rencontrés, les cas à prioriser, les suivis à adapter, les activités à développer ;
  • En charge de la représentation du pôle santé de Solidarité Mayotte auprès des partenaires, financeurs, groupes de travail…

Transversalité  :

  • Réunion hebdomadaire avec les différents pôles de l’association pour évoquer des cas particuliers, des événements à venir, etc… ;
  • Rapports d’activités médicales hebdomadaires en vue des reporting bimensuels ;
  • Possibilité de déplacement vers les hébergements selon les besoins (prévention, sensibilisation, difficultés de déplacements, suivi…) ;
  • Contribuer à la dynamique d’équipe et œuvrer pour assurer une collaboration positive et constructive.

En lien avec l’épidémie de coronavirus :

  • Assurer une veille sanitaire en lien avec l’ARS, les différentes structures de santé, les associations, les soignants de ville ;
  • Assurer la sensibilisation et l’accès à l’information au sujet du coronavirus (prévention, identification des symptômes, signes de gravités, marche à suivre…) ;
  • Identifier les cas suspects COVID : reconnaître les signes cliniques.

 

  1. Difficultés du poste :
  • Ouverture de poste ;
  • Situation des usagers (précarité forte, difficultés administratives) ;
  • Contexte local ;
  • Travail sous pression.

Expériences / Formation

  1. Compétences :
  • Ecoute et empathie ;
  • Aptitude à travailler en équipe ;
  • Flexibilité, adaptation, capacité d’organisation ;
  • Rigueur ;
  • Gestion du stress ;
  • Discrétion et respect de la confidentialité des informations recueillies ;
  • Intérêt et connaissance de l’accompagnement des réfugiés serait un plus ;
  • Connaissance du contexte mahorais serait un plus ;
  • Capacité rédactionnelles, maîtrise de l’outil informatique ;
  • Permis B.
  1. Formations requises :

Diplôme de docteur en médecine

Expérience auprès des populations précaires très souhaitable (maraude sociale, clinique mobile, ONG, Samu Social, Consultations PASS…)

Expérience de consultations médicales indispensable : médecine générale, médecine sociale, urgences, santé mentale

Langues : français courant indispensable, anglais souhaitable, autres langues très appréciées

 

Salaire

  1. Type :

CDI

  1. Modalités

Temps partiel

  1. Lieu d’exercice :

Cavani Massimoni, Mamoudzou, Mayotte

  1. Rémunération  : 5700 bruts
  2. Date de prise de fonction :  04/01/2021

Comment postuler

Les candidatures (CV + lettre de motivation) devront parvenir par mail à l’adresse suivante :  [email protected] , avant le  10 décembre 2020  au plus tard. Seuls les dossiers complets (CV + lettre de motivation) seront examinés.

Partagez et envoyez cette annonce à vos amis !