APOCEB recrute 01 Expert Transformation

APOCEB recrute 01 Expert Transformation



Référence
Salaire 600 000 F cfa/ mois
Localisation Dakar / Sénégal
Expiration 12 Fevrier 2021
Offre visitée

Description de l’offre

Fiche de poste expert transformation
Projet Adaptation des POpulations Côtières et Economie Bleue (APOCEB)

1. INFORMATIONS SUR LE CADRE GENERAL DU POSTE

L’initiative « Adaptation des populations côtières et économie bleue » (APOCEB) cible les collectivités côtières du Parc de Cacheu et les îles Bijagos en Guinée-Bissau, l’île de Tristao en République de Guinée,
du Parc national Niumi en Gambie, et de l’Aire Marine Protégée d’Abéné au Sénégal. L’initiative vise à améliorer de façon durable le développement économique, social et environnemental de ces communautés,
les conditions de vie, de travail et de santé de ses habitants et la résilience des populations vulnérables aux changements climatiques.

Les trois axes d’intervention principaux sont
1) la protection et la restauration des mangroves, et la mise en
œuvre du plan d’aménagement des ressources et l’accès aux énergies renouvelables,
2) la valorisation et le renforcement des chaînes de valeur, la gestion des déchets et l’économie circulaire bleue,
3) la promotion
d’égalité hommes-femmes, des droits des groupes les plus vulnérables et d’emploi des jeunes dans le gouvernance économique de leurs activités dans un contexte de changements climatiques.

Les innovations sont
a) l’accompagnement des groupes les plus vulnérables, les femmes et les jeunes, dans la mise en valeur des ressources naturelles et le développement d’une économie circulaire bleue durable;
b) le développement d’activités génératrices de revenus complémentaires dans le cadre de l’économie circulaire bleue durable;
c) l’installation de solutions technologiques simples et durables qui entrainent le minimum de frais de fonctionnement grâce notamment à des bâtiments métalliques isolés canadiens préfabriqués et des solutions d’énergies renouvelables.

L’initiative vise à améliorer les connaissances scientifiques sur les
diverses ressources en vue d’une gestion et exploitation durable par les communautés ainsi que la prise de données précises sur les zones pour élaborer des outils décisionnels pour les communautés, basés sur un modèle prédictif de changements climatiques en vue d’une meilleure adaptation des populations.

Parmi les activités de ce projet nous retrouvons :
1) le développement d’un plan de formation spécifique voué à outiller les femmes dans le choix des activités génératrices de revenus à entreprendre dans un contexte évolutif de changements climatiques
2) la prise de données terrain en collaboration avec les femmes et les jeunes femmes pour l’identification de ressources naturelles à fort potentiel
3) sélection de 20 jeunes pour devenir ambassadeur climatique pour animer des activités et sensibiliser la population
4) reboisement des mangroves et suivi des zones replantées
5) définition d’un modèle d’économie circulaire relié à l’économie bleue sous forme de focus groupe cible à travers les différentes communautés
6) formation initiale et continue des femmes et des jeunes femmes impliquées dans les unités de transformation et déploiement des unités dans les communautés et
7) développement d’une gamme de produit à forte valeur ajoutée ciblée à la demande des consommateurs.

2. DEFINITION DU POSTE ET DES ACTIVITES A MENER

Expert transformation pour l’amélioration des processus de transformation traditionnels et la mise en œuvre d’innovations (produits, équipements, commercialisation, etc.) partie intégrante du développement et de la mise en œuvre d’un modèle d’économie bleu circulaire, sous la responsabilité de la coordination terrain.

• Contribuer au développement du volet transformation agroalimentaire dans le projet APOCEB :
– Contribuer à la définition et à l’implantation des unités de transformation multifonctionnelles ;
– Contribuer au passage de la transformation traditionnelle vers la transformation semi-industrielle pour les populations visées ;
– Contribuer au développement et à l’expérimentation de nouveaux produits à forte valeur ajoutée ;
– Contribuer au développement et au suivi en matière d’innovation liée à la transformation agroalimentaire ;
– Contribuer au développement et à la mise en œuvre du modèle d’économie circulaire bleue ;
– Identifier les besoins en termes de formations à l’intention des membres de l’équipe du projet et des bénéficiaires et développer les plans de formation associés ;
– Agir en tant que formateur ;
– S’acquitter de toute autre fonction qui lui sera confiée.

• Contribuer à la mise en œuvre générale du projet :
– Définition de la stratégie d’intervention en matière de formation et d’innovation concernant la
transformation agroalimentaire ;
– Elaboration de rapports techniques et des rapports à l’intention des bailleurs ;

• Appuyer l’élaboration et la mise en œuvre d’un système de suivi-évaluation :
– Contribuer à l’élaboration et la mise en œuvre d’un système de suivi-évaluation (indicateurs, outils,
etc.) du projet, qui permettra de démontrer les résultats des interventions en termes de genre et de
prendre des mesures de correction si nécessaire ;
– Contribuer à la réalisation des études de suivi du programme et des projets associés.

• Appuyer le volet commercialisation des produits :
– Participer au développement d’une filière de commercialisation sans intermédiaires ;
– Participer au volet innovation en commercialisation (site de vente en ligne, etc.),
– Appuyer les regroupements pour la participation à des évènement, des foires commerciales ou la
création d’évènements spécifiques ;

3. LIENS PROFESSIONNELS ET HIERARCHIQUES
L’expert en développement communautaire est placé sous l’autorité directe de la coordination terrain.

4. LOCALISATION DU POSTE
L’expert en développement communautaire sera basé à Dakar ou dans la sous-région (à discuter) :
– Avec des rencontres fréquentes au bureau de Dakar pour assurer le suivi et la coordination avec les autres experts ;
– Des missions mensuelles au sein des zones d’intervention du projet (Sénégal, Gambie, Guinée Bissau et Guinée Conakry) pour assurer l’exécution et la mise en œuvre des activités sous sa
responsabilité et accompagner les missions des experts canadiens le cas échéant ;
– L’expert en mission bénéficiera de la politique du CGÎM/Groupe Collegia en matière de frais de déplacement

5. PROFIL DU CANDIDAT

Formation :
Avoir un diplôme universitaire (BAC + 5) en transformation agroalimentaire, transformation halieutique, ou autre formation comparable, avec un minimum de 3 ans d’expérience professionnelle, soit un diplôme universitaire (BAC + 3) avec un minimum de 5 ans d’expérience professionnelle dans le secteur concerné.

Compétences et Expérience :
• Avoir entre 3 et 5 ans d’expérience professionnelle dans le domaine de la transformation agroalimentaire ;
• Une excellente connaissance des pratiques de relèvement et de développement, notamment concernant les activités économiques et l’analyse et le développement des filières ;
• Capacité prouvée de travail dans une équipe multiculturelle et multidisciplinaire ;
• Connaissance et maitrise des méthodes et techniques de formation des adultes ;
• La connaissance de la zone de rayonnement de l’expert(e) serait également un atout.

Compétences générales :
• Capacité à travailler avec une équipe pluridisciplinaire et des équipes de consultants internationaux et locaux pour obtenir des résultats ;
• Bonne capacité de réflexion stratégique et de planification ;
• Aptitudes et disponibilité à travailler en équipe ;
• Avoir un esprit d’initiative et une excellente capacité de communication avec différents acteurs et d’excellentes compétences en matière de négociation ;
• Avoir une excellente maîtrise de Microsoft office (Word, Excel, Power Point, Outlook), les outils collaboratifs (google drive, one drive) et les outils de communication (Skype, Teams, Zoom, etc..) ;
• Favoriser un environnement d’apprentissage ; facilite le développement des compétences personnelles et collectives ;
• Aborder systématiquement le travail avec énergie, une attitude positive et constructive ;
• Faire preuve d’excellente habilité en communication orale et écrite.

Connaissances linguistiques :
• Maîtrise du français écrit et parlé exigée ;
• La connaissance de l’anglais et d’autres langues locales, constituera un atout

6. CONDITIONS D’EMPLOI
• Type de contrat : contrat de prestation de service d’un an renouvelable avec période d’essai de 3 mois
• Salaire mensuel de 600 000 F cfa

Date limite de dépôt de la candidature : 12 février 2021

Envoyer lettre de motivation et CV en français, copie des diplômes à l’adresse mail indiquée

Prévoir un entretien avec le responsable de projet en cas de présélection.

Poste à pourvoir mars 2021.
COMMENT POSTULER ?
Envoyer lettre de motivation et CV en français, copie des diplômes à  [email protected]

Prévoir un entretien avec le responsable de projet en cas de présélection.

Poste à pourvoir mars 2021.
Partagez et envoyez cette annonce à vos amis !